Publicité

29 octobre 2020 - 16:00

La Ville évoque un long délai en raison de la pandémie

Saguenay abandonne le projet de refaire son image de marque

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les membres du comité exécutif de Saguenay ont mis un terme, pour le moment, à l’étude commandée afin de refaire l’image de marque de la municipalité.

La Ville précise que la décision a été prise aujourd’hui.

Groupe conseil Roberge, initialement retenue pour mener à bon port le mandat, a conclu une entente avec Saguenay.

L’entreprise recevra 16 900 $ pour le travail effectué. Les informations récoltées par la firme seront remises à Saguenay.

En raison de la première vague de la COVID-19, il avait été difficile de mettre en branle concrètement l’étude. Et avec l’arrivée de la deuxième vague, les membres de l’exécutif ont constaté qu’il serait impossible pour la firme Roberge de respecter les délais.

Étant donné qu’il n’était pas possible de déposer un plan concret dans les délais prescrits, les membres de l’exécutif ont estimé qu’il ne serait pas approprié d’arriver avec des éléments concernant l’image de marque de la ville en pleine année électorale.

Les membres de l’exécutif ont pris la décision de mettre un terme au processus.

Celui-ci pourrait reprendre après les élections de 2021 avec les membres qui seront autour de la table du conseil.

À lire aussi:

https://www.neomedia.com/saguenay-lac-st-jean/actualites/actualites/408648/covid-19-un-bond-de-51-nouveaux-cas-dans-la-region

https://www.neomedia.com/saguenay-lac-st-jean/actualites/actualites/408682/la-situation-demeure-sous-controle-malgre-un-nombre-de-cas-eleve-dit-francois-legault

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.