Publicité

21 octobre 2020 - 16:30 | Mis à jour : 16:32

Plus de 5 000 entreprises le recevront le 1er novembre plutôt que le 1er décembre

Québec versera d’avance 9,1 M$ aux entreprises agricoles pour traverser la crise

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Afin de soutenir les entreprises agricoles dans le contexte de la pandémie, la Financière agricole du Québec annonce par voie de communiqué qu’elle devancera pour une deuxième fois cette année le paiement des subventions de ses programmes d'investissement.

De cette façon, les agriculteurs bénéficieront plus rapidement de nouvelles liquidités pour poursuivre leurs activités.

Un montant de 9,1 M$ sera versé à plus de 5 000 entreprises le 1er novembre 2020 plutôt que le 1er décembre.

Les programmes concernés sont les suivants :

• Programme Investissement Croissance (PIC) -- en vigueur depuis le 1er avril 2020;

• Programme d'appui au développement des entreprises agricoles du Québec (PADEAQ);

• Programme d'appui à la diversification et au développement régional (PDDR);

• Programme de soutien au financement des investissements en matière de bien-être animal et d'efficacité énergétique (PSFI).

Rappelons qu'au printemps dernier, un devancement similaire avait été réalisé. Des montants de 6,2 M$ avaient été versés à 3 364 clients le 1er mai plutôt que le 1er juin.

Chaque année, les dates de versements prévues au calendrier sont le premier des mois de juin et décembre.

Pandémie

Cette initiative de La Financière agricole s'inscrit dans la foulée des mesures de soutien déployées pour accompagner la clientèle à travers la crise causée par la pandémie de COVID-19.

Elle est également en cohérence avec les actions de relance économique annoncées par le gouvernement du Québec.

« Les agriculteurs sont à la source de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, souligne André Lamontagne, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation. Les initiatives destinées à accroître la rentabilité, la productivité et la pérennité de leurs entreprises sont de première importance. Dans ce contexte, plusieurs leviers financiers sont disponibles, tels que les subventions à l'investissement. L'aide destinée directement aux agriculteurs contribue à répondre à une demande grandissante en matière de consommation d'aliments locaux. »

Rappelons qu’en matière de financement, pour accompagner sa clientèle à traverser la crise causée par la pandémie, la Financière agricole a mis en place des mesures d'exception dont un moratoire pouvant aller jusqu'à six mois sur le remboursement des prêts et une garantie de prêt pouvant aller jusqu'à 50 000 $ pour soutenir le fonds de roulement des entreprises éprouvant des problèmes de liquidités temporaires en lien avec le contexte actuel.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.