Publicité

17 octobre 2020 - 09:00

C’était souhaité depuis longtemps pour répondre aux besoins de main d'oeuvre

Le programme en Techniques de pharmacie sera offert au Collège d’Alma

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Collège d’Alma a annoncé aujourd’hui avoir reçu l’autorisation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la ministre Danielle McCann pour offrir le programme Techniques de pharmacie, et ce, dès l’automne 2021.

L’obtention de ce programme était souhaitée de longue date par le Collège afin de répondre à un besoin maintes fois exprimé par le milieu de pouvoir compter sur une main-d’œuvre compétente de niveau collégial, et ce, tant dans les établissements gouvernementaux et les résidences que dans les pharmacies communautaires.

« Après tant d’années de démarches, nous sommes plus que fiers de pouvoir ajouter cette formation suprarégionale à notre carte de programmes. Dès le départ, nous étions convaincus que nous possédions tous les atouts pour l’offrir, qu’il s’agisse de notre positionnement géographique, au carrefour de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Mauricie et de la Côte-Nord, de nos partenariats forts avec le milieu de la santé ou de nos approches pédagogiques innovantes. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont travaillé activement à mener ce dossier à terme », souligne avec enthousiasme Josée Ouellet, directrice générale du Collège d’Alma.

Une demande qui se fait déjà sentir

Déjà, la demande pour ce programme technique de trois ans se fait grandement sentir.

Depuis plusieurs sessions, quelques dizaines de personnes et de pharmaciens se sont informés de l’arrivée potentielle du programme au Collège afin de s’y inscrire ou d’y référer leurs employés.

Le Collège d’Alma était appuyé dans sa demande par plusieurs acteurs majeurs, dont les CIUSSS Saguenay– Lac-Saint-Jean et Mauricie-Centre-du-Québec, les autres cégeps de la région, plusieurs pharmaciens de même que le Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean, lequel offre un DEP en Assistance technique en pharmacie.

Débouchés prometteurs

Les finissantes et finissants de ce programme professionnel pourront ainsi poursuivre leurs études dans ce domaine d’avenir aux débouchés prometteurs sur le marché du travail.

À titre d’exemple, les bassins régionaux touchés par le programme comptent 46 établissements de santé gouvernementaux, 279 résidences et 173 pharmacies communautaires.

Selon l’Ordre des pharmaciens du Québec, sur ses 329 membres au Saguenay–Lac-Saint-Jean seulement, 72 sont propriétaires et embauchent chacun entre 5 et 50 employés.

Virage numérique

Les infrastructures consacrées au DEC en Techniques de pharmacie s’inscriront dans la vision innovante et forte portée par le Collège d’Alma, lequel a entrepris depuis trois ans un grand virage numérique.

On compte notamment implanter en plein cœur de l’établissement un laboratoire communautaire et un laboratoire hospitalier afin d’ancrer la formation dans la pratique et répondre aux différentes réalités du milieu.

Une allocation de 596 000 $ est accordée au Collège d’Alma pour l’acquisition d’équipements. D’autres fonds devraient suivre pour l’aménagement des locaux.

Le coût total d’implantation prévu du programme est de 1,5 M $ et celui-ci devrait générer plusieurs nouveaux emplois.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.