Publicité

14 octobre 2020 - 16:40 | Mis à jour : 16:47

236 000 $ seront notamment accordés aux Serres Toundra

Protection des employés : 4 transformateurs alimentaires reçoivent 380 000 $ du fédéral

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a annoncé aujourd’hui un investissement de plus de 380 000 $ dans le cadre du Fonds d'urgence pour la transformation à l'intention de quatre transformateurs alimentaires locaux situés dans la région.

Le premier investissement, de l'ordre de 236 000 $, sera accordé à l'entreprise Serres Toundra, un établissement de production de concombres situé à Saint-Félicien, pour qu'elle achète de l'équipement de protection individuel (EPI), dont une caméra thermique pour prendre la température et un système de désinfection centralisé pour son entrepôt et ses postes d'hygiène.

Les trois autres investissements accordés par l'intermédiaire du Conseil de la transformation alimentaire du Québec (CTAQ) profiteront à des transformateurs d’Alma :

• 42 000 $ pour la Charcuterie Perron;

• 11 000 $ pour la Charcuterie L. Fortin;

• 86 000 $ pour Nutrinor coopérative.

Ce financement aidera ces transformateurs à acheter de l'équipement de protection individuel (EPI), à adapter les systèmes de ventilation et à réorganiser les entrepôts de façon à assurer la distanciation physique des employés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.