Publicité

13 octobre 2020 - 12:57 | Mis à jour : 13:36

Une autre école primaire d’Alma est touchée à son tour

COVID-19 : 11 nouveaux cas s’ajoutent et la région passe en zone orange

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

11 nouveaux cas de personnes infectées par la COVID-19 se sont ajoutés depuis 24 heures dans la région, portant le total à 608 depuis le début de la pandémie.

C’est ce qu’indique le dernier bilan fourni aujourd’hui par le ministère de la Santé.

La région passe également au niveau d'alerte orange, ce qui signifient notamment que les rassemblements dans les résidences ne doivent plus dépasser six personnes.

D'autres restrictions s'ajoutent, mais les restaurants et les bars peuvent demeurer ouverts.

Le CIUSSS fera le point sur la situation et la provenance de ces nouveaux cas cet après-midi, mais on sait déjà qu’au moins un cas a été rapporté dans une deuxième école primaire à Alma.

Un élève fréquentant l’école Saint-Pierre a été testé positivement, a indiqué plus tôt le Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean.

Son groupe-classe est fermé jusqu’à nouvel ordre et les élèves recevront de l’enseignement à distance, mais l’école demeure ouverte.

815 nouveaux cas au Québec

Dans toute la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 815 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 87 791.

3 décès sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s'ajoutent 2 décès survenus entre le 6 et le 11 octobre, pour un total de 5 970 décès.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 11 par rapport à la veille, avec un cumul de 468.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.