Publicité

7 octobre 2020 - 15:00 | Mis à jour : 16:23

6 policiers sont atteints de la COVID-19 jusqu'à maintenant

Un dépistage massif en cours à la police de Saguenay

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Tous les policiers et les employés civils de la sécurité publique de Saguenay vont devoir passer un test de dépistage d’ici vendredi afin de limiter la propagation du coronavirus, après que six agents aient été testés positivement au moment d'écrire ces lignes.

C’est la santé publique qui en a fait la demande, a indiqué le porte-parole de la Saguenay Dominic Arsenault qui a toutefois précisé que cette éclosion de la maladie n’a aucun impact sur la prestation des services pour les citoyens.

Les policiers atteints de la COVID-19 sont en isolement, tout comme une trentaine d’employés du service.

Près de 300 personnes au total devront se soumettre à un test, soit tous les employés et les gens qui se sont rendus au quartier général durant les derniers jours.

Ces tests sont effectués à la clinique du Faubourg Sagamie et ont débuté aujourd'hui. Ils vont également se poursuivre jeudi.

Interrogé au téléphone, M. Arsenault s’est fait rassurant.

« Une seule équipe du service a été touchée jusqu’à maintenant et les policiers atteints n’étaient pas des patrouilleurs. Mais on ne prend pas de chance et on veut être transparent. Le service de police est un service très essentiel pour la ville et la santé publique a demandé que tout le personnel civil et policier soit testé pour combattre cette éclosion. » .

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.