Publicité

23 septembre 2020 - 14:00

Les utilisateurs du Centre Dorval et de la Pointe-des-Américains peuvent se localiser plus facilement

Les sentiers estivaux du Parc d’une rive à l’autre disponibles sur application mobile

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les utilisateurs du Centre Dorval et de la Pointe-des-Américains à Alma peuvent maintenant se localiser plus facilement dans les sentiers grâce à leur appareil mobile.

Les sentiers estivaux du Parc d’une rive à l’autre sont désormais accessibles via la plateforme interactive ONDAGO, a fait savoir la Ville d’Alma par voie de communiqué.

Elle ajoute que dans un contexte de virage numérique, la carte interactive devient un outil incontournable. ONDAGO est une application gratuite disponible en version IOS ou Android (via Google Play ou l’AppStore).

Une fois téléchargée, la carte peut être utilisée hors réseau et localiser l’usager grâce à la localisation GPS de son appareil.

ONDAGO est une plateforme développée au Québec. Elle offre des cartes interactives reliées au plein air, à l’événementiel et au tourisme.

François Carrier, conseiller municipal et président du comité des loisirs, invite toute la population à profiter de ce nouvel outil.

« La Ville est heureuse d’ajouter confort et sécurité à votre pratique d’activités plein air, souligne M. Carrier. Par ailleurs, d’ici les prochaines semaines, d’autres cartes seront ajoutées pour les amateurs de sports d’hiver. »

La carte du Parc d’une rive à l’autre peut être trouvée à 4 endroits dans le catalogue de l’application Ondago, selon la configuration de votre appareil.

1. Onglet (Près de vous)

2. Onglet (Randonnée pédestre)

3. Onglet (Vélo de montagne)

4. Onglet (Ville d’Alma) du Parc d’une rive à l’autre disponibles sur application mobile

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.