Publicité

19 septembre 2020 - 11:00 | Mis à jour : 20 septembre 2020 - 08:39

Entente sur le logement : Loge m’entraide s’attend à des investissements massifs

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Loge m’entraide se réjouit qu’une entente ait été signée le 17 septembre avec Ottawa concernant l'argent que recevra Québec via la Stratégie nationale sur le logement.

Les modalités seront toutefois dévoilées prochainement ont indiqué sur les réseaux sociaux la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest et le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen.

La coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté, n’a pas tardé à réagir.

« Depuis 2017, nous souhaitions cette entente signée entre Québec et Ottawa. On ne sait pas encore les modalités, mais Loge m’entraide tient tout de même à féliciter les deux gouvernements de s'être enfin entendus au nom des locataires appauvris qui bénéficieront ces sommes pour être logés dignement. »

Selon Loge m'entraide, Québec aura les moyens financiers d’investir massivement dans le logement social.

« On parle de milliards de dollars que Québec recevra de la part du fédéral, affirme Mme Côté. Ce sera le moment pour la ministre Laforest d’investir massivement dans le logement social en annonçant de nouvelles unités dans le programme AccèsLogis et en haussant les subventions pour faciliter la naissance de tels projets. »

Loge m’entraide rappelle qu’à Saguenay, 7475 ménages locataires consacrent plus de 30 % de leur revenu au logement, dont 1065, plus de 80 %.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.