Publicité

16 septembre 2020 - 09:00

Levée des tarifs douaniers américains sur l’aluminium : une bonne nouvelle pour les régions, estime l’UMQ

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

L’Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille avec soulagement la décision des autorités américaines de lever les tarifs douaniers sur l’aluminium canadien imposés le 6 août dernier, et ce, rétroactivement au 1er septembre.

« C'est une bonne nouvelle pour les régions du Québec! Après l’aérospatiale, l’aluminium est le deuxième secteur économique en importance au Québec. Huit des neuf usines au Canada sont ici, dans nos régions. Cela représente près de 10 000 emplois directs, 20 000 emplois indirects et des exportations de plus de 8,3 milliards $ par année. Washington a pris la seule décision qui s’imposait : respecter les règles de libre-échange et lever ses tarifs douaniers qui pénalisaient injustement les travailleuses et les travailleurs. Avec la COVID-19 qui mène la vie dure à nos entreprises, ce recul de l’administration américaine tombe à point nommé », s’est réjouie Suzanne Roy, présidente de l’UMQ et mairesse de Sainte-Julie.

« Il est souhaitable que cette fois-ci soit la bonne et que les États-Unis réalisent qu’ils sont les premiers à faire les frais de ce type de politique, qui ne fait que des perdants. Espérons que nos alumineries, qui évoluent dans un marché inondé par la Chine, pourront respirer un moment. Il est grand temps de renforcer la stratégie de l’aluminium au Québec », a déclaré pour sa part le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, qui représente une région comprenant deux alumineries sur neuf au Canada.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle. Dans le contexte actuel, il faut saluer les efforts du gouvernement canadien dans les négociations et les discussions effectuées auprès des autorités américaines. Malgré tout, on se doit de rester vigilants, car le gouvernement américain pourrait ramener les tarifs douaniers si les exportations devaient dépasser les quantités autorisées », a conclu Josée Néron, trésorière de l’UMQ et mairesse de Saguenay, qui représente la plus grande région productrice d’aluminium au Québec.

Rappelons que l’UMQ a dévoilé, au printemps dernier, un ambitieux Plan de relance économique municipal.

Élaboré avec les partenaires du milieu, il insiste sur l’importance de l’apport industriel dans l’ensemble des secteurs à privilégier dans la reprise des activités économiques.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.