Publicité

15 septembre 2020 - 12:00

Les députés ont été en contact avec un employé du parti qui a été testé positif

COVID-19 : Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe se placent en isolement préventif

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le député de Jonquière Mario Simard et son collègue Alexis Brunelle-Duceppe du Lac-Saint se sont placés en isolement préventif hier après avoir été en contact avec un employé du cabinet du chef du Bloc Québécois qui a reçu un test positif de Covid-19.

À titre de précaution et afin de respecter les consignes établies par le gouvernement du Québec, Yves-François Blanchet et tous les membres de son caucus se sont isolés tout en maintenant leurs activités en mode virtuel.

Sur leur page Facebook, les députés ont tenu à rassurer leurs concitoyens.

« Un petit mot pour vous dire que je vais bien. Je n'ai aucun symptôme, mais, par précaution, comme l'ensemble de mes collègues, je dois me mettre en isolement préventif jusqu’à l’avis contraire de la santé publique. S'il y a quelques changements, je vous aviserai », ont-ils publié.

Mario Simard et Alexis Brunelle-Duceppe invitent tous les Québécois qui présentent des symptômes apparentés à la Covid-19 ou qui ont été en contact avec des personnes présentant des symptômes à passer un test de dépistage ou suivre les instructions disponibles sur le site du gouvernement du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.