Publicité

15 septembre 2020 - 11:00

Les fraudeurs auraient soutiré 2,3 M$ à une cinquantaine de personnes

Un réseau d'arnaque amoureuse démantelé par la SQ

Par Inès Lombardo, Journaliste

La Sûreté du Québec procède actuellement au démantèlement d’un vaste réseau d’arnaque amoureuse qui a fait de nombreuses victimes dans plusieurs régions.

Une douzaine arrestations sont prévues aujourd’hui à Québec, Montréal et dans l’Outaouais. 

La tête dirigeante de ce réseau et deux de ses complices, Sogli Espoir Kouassi, Akissi Christelle Semon et Yapo Landry N’Cho, tous âgés dans la trentaine, sont visés par ces arrestations.

L’enquête a permis à la police de démontrer que ce stratagème d’arnaque amoureuse était en cours depuis quelques années.

Les victimes ciblées étaient des personnes vulnérables pour la plupart âgées et elles étaient repérées par l’entremise de sites de rencontres et des réseaux sociaux.

Près de 50 victimes

Ainsi, ce sont une cinquantaine de victimes qui ont été arnaquées par ces fraudeurs, qui ont amassé une somme totale de 2,3 M$.

Les personnes arrêtées aujourd’hui devraient comparaître par vidéoconférence afin de faire face à des accusations de fraude ou de recel, selon leur degré d’implication dans ce dossier.

Un bilan complet des arrestations sera communiqué ultérieurement.

Cette opération est réalisée en collaboration avec de nombreux partenaires, tels que Revenu Québec, l’Agence du revenu du Canada, le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) et les autorités policières de la Côte d’Ivoire.

Selon les informations de la police, d’autres personnes pourraient être victimes de ce réseau. Toute personne ayant été victime de cette fraude est invitée à contacter son poste de police local.

Enfin, la Sûreté du Québec invite les citoyens à demeurer vigilants face à ce type de fraude.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.