Publicité

6 août 2020 - 15:02 | Mis à jour : 15:05

Desserte aérienne régionale

Les travaux de construction de la nouvelle aérogare de Chibougamau-Chapais débutent

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd'hui le début des travaux de construction de la nouvelle aérogare de Chibougamau-Chapais.

Ce projet, évalué à plus de 16,6 M$, permettra d'accroître la capacité d'accueil de l'aéroport, qui connaît une constante augmentation de son achalandage.

Une pelletée de terre symbolique a été organisée pour l'occasion en présence du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, Pierre Dufour.

La nouvelle aérogare permettra de diminuer le temps d'attente et de mieux répondre aux besoins des usagers.

Elle comprendra une salle d'attente offrant un plus grand nombre de places assises de façon à améliorer le confort des passagers.

De plus, une pièce de fouille et un local stérile seront annexés afin d'optimiser les contrôles de sécurité et de satisfaire aux exigences de Transports Canada.

Le projet comprend également l'aménagement d'un puits d'eau potable, d'un système de traitement des eaux usées, d'un nouveau stationnement, le déplacement d'un garage, puis l'agrandissement de l'aire de trafic.

L'aérogare actuelle sera maintenue en fonction jusqu'à l'ouverture de la nouvelle. Il n'y aura donc aucune perte de service pour les communautés de la région.

La fin de la construction est prévue pour le printemps 2021.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.