Publicité

5 août 2020 - 16:30

Drame au Liban : Saguenay met ses drapeaux en berne

Par Salle des nouvelles

Saguenay a mis ses drapeaux en berne aujourd’hui en solidarité avec la population de Beyrouth, la capitale du Liban ébranlée par deux explosions majeures dans la journée d’hier.

« Saguenay tout entière envoie ses pensées et ses meilleurs vœux de solidarité vers les résidents de Beyrouth et tous les Libanais touchés par ces tristes événements, affirme Josée Néron, mairesse de Saguenay. Saguenay compte sur des citoyens et citoyennes d’origine libanaise dynamiques et engagés. Je pense également à eux et je leur transmets tout mon soutien. Mes pensées les accompagnent tandis que nous traversons tous ensemble ces moments difficiles. »

De son côté, le Bloc Québécois, qui compte deux députés dans la région, a aussi tenu à exprimer toute sa solidarité avec le peuple libanais au lendemain de la puissante et dévastatrice explosion qui a fait de nombreuses malheureuses victimes.

« Peu de peuples ont été autant éprouvés que celui du Liban, peu de villes assommées sous les ruines comme l’a été Beyrouth. Le Québec est bouleversé par un tel drame qui n’est pas, en pire toutefois, sans rappeler la tragédie de Lac-Mégantic. Nous connaissons assez nos amis du grand peuple libanais pour deviner en eux le courage que cette épreuve commandera et soutiendrons les gestes afin de leur venir en aide », a déclaré le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.

Le Bloc Québécois encourage la population à donner à la Croix-Rouge et demande aussi au gouvernement à égaler minimalement les sommes afin de supporter les victimes de l’explosion de Beyrouth.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.