Publicité

30 juillet 2020 - 14:29

Depuis plusieurs semaines, des citoyens de partout au pays, y compris au Québec, ont reçu des emballages de semences non sollicités

L'Agence canadienne d'inspection des aliments met en garde contre des semences venues de Chine

Par Salle des nouvelles

L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) tient à mettre en garde la population contre des semences provenant de la Chine.

Depuis plusieurs semaines, des citoyens de partout au pays, y compris au Québec, ont reçu des emballages de semences non sollicités.  À cet effet, l’ACIA a ouvert une enquête sur des rapports faisant état de la situation. 

L’Agence canadienne d’inspection des aliments tient à rappeler qu’il ne faut pas planter de semences d'origine inconnue. Les semences non autorisées pourraient être des semences de plantes envahissantes ou être porteuses de phytoravageurs, qui peuvent être nuisibles lorsqu'ils sont introduits au Canada.

Ces espèces peuvent envahir les zones agricoles et naturelles, causant ainsi de graves dommages aux ressources végétales.

Si vous recevez un emballage de semences que vous n'avez pas commandé, veuillez communiquer immédiatement avec votre bureau régional de l'ACIA. 

Conservez les semences et l'emballage, y compris l'étiquette d'envoi, jusqu'à  ce qu'un inspecteur de l'ACIA communique avec vous pour vous donner des instructions supplémentaires. Si toutefois les graines ont déjà été plantées, il est important de les retirer de la terre et de les mettre dans un sac.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.