Publicité

10 juillet 2020 - 15:00

Plus de 1 000 producteurs du Québec pourraient y avoir accès

Hydro-Québec consent des tarifs d'électricité plus avantageux aux producteurs en serre

Par Salle des nouvelles

Hydro-Québec a fait savoir par voie de communiqué qu’une demande a été faite à la Régie de l'énergie concernant une nouvelle offre tarifaire pour appuyer le développement du secteur des serres au Québec.

La demande prévoit un tarif de 5,59 ¢ le kilowattheure (kWh) pour l'éclairage de photosynthèse et le chauffage des espaces servant à la culture de végétaux pour les producteurs dont l'appel de puissance est d'au moins 50 kilowatts (kW).

« Notre demande à la Régie de l'énergie permettrait à plus de 1 000 producteurs en serre du Québec d'avoir accès à une énergie propre et abordable pour stimuler leur croissance, une contribution importante à l'objectif visant à doubler leur production au cours des prochaines années », a indiqué la présidente-directrice générale d'Hydro-Québec, Sophie Brochu.

Il s'agit d'un élargissement considérable des mesures offertes depuis 2013 aux producteurs en serre dans le cadre de l'Option d'électricité additionnelle pour l'éclairage de photosynthèse.

Ainsi :

• le seuil d'admissibilité passe de 300 kW à 50 kW ;

• la consommation d'électricité liée au chauffage des espaces servant à la culture de végétaux devient admissible, s'ajoutant à celle de l'éclairage de photosynthèse ;

• les abonnements au tarif LG (tarif de grande puissance non lié à une activité industrielle) deviennent admissibles.

Ce tarif avantageux est offert en échange d'une modulation de la production et d'une gestion de la consommation pendant un nombre limité d'heures lors des pointes hivernales.

Pour une serre d'une superficie de 2 000 mètres carrés et une installation de 200 kW, les mesures proposées pourraient représenter des économies de l'ordre de 40 %, soit 30 000 $ par année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.