Publicité

29 juin 2020 - 16:30

Les quartiers seront particulièrement visés

Vitesse excessive : les policiers de Saguenay augmentent la surveillance

Par Salle des nouvelles

La Ville de Saguenay a lancé aujourd’hui une opération de sensibilisation afin de rappeler à la population qu’il est important de réduire la vitesse dans les quartiers.

Le confinement avait permis de constater une augmentation de la vitesse sur les routes, le trafic ayant largement diminué durant cette période, mais avec le déconfinement graduel, ces comportements pourraient causer des accidents impliquant aussi bien des automobilistes que des cyclistes ou des piétons.

Cette opération de prévention consiste en de la surveillance accrue de la part de la police de Saguenay dans les quartiers résidentiels afin d’appliquer, lorsque nécessaire, la réglementation touchant les automobilistes qui ne respecteraient pas les limites de vitesse ou qui auraient tout autre comportement à l’encontre de la réglementation ou du Code de sécurité routière.

Depuis déjà plus d’une semaine, la Ville de Saguenay a, de son côté, lancé une campagne de sensibilisation dans les médias traditionnels et numériques, notamment par le biais de messages radio et sur les médias sociaux.

À compter d’aujourd’hui, cette campagne promotionnelle s’accentuera par la présence des policiers qui interviendront directement auprès des automobilistes, rappelant la vitesse recommandée dans les quartiers pour que des vies puissent être sauvées.

Les policiers rappellent que la vitesse est l’une des principales causes d’accident sur les routes du Québec.

Il y a une forte corrélation entre la diminution de la vitesse moyenne sur les routes et la réduction du nombre de victimes impliquées dans les accidents.

Si chaque conducteur réduisait de 5 km/h sa vitesse moyenne, le nombre de blessures et de décès sur nos routes diminuerait de 15 %.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.