Publicité

26 juin 2020 - 15:59

Acheter un droit d'accès en ligne avant de se présenter dans un parc national est obligatoire, rappelle la Sépaq

Par Salle des nouvelles

L'arrivée du temps chaud amène la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) à rappeler qu'il est obligatoire d'acheter en ligne son droit d'accès quotidien avant de se présenter dans un parc national pour se rafraîchir sur sa plage et dans ses plans d'eau.

La belle saison est déjà bien entamée et les plages des parcs nationaux font partie des destinations les plus courues pour en profiter.

Dans le contexte actuel, l'achat en ligne du droit d'accès demeure prioritaire et incontournable pour limiter les contacts et favoriser le respect de la capacité d'accueil des plages.

Seuls ceux qui se sont procuré à l'avance leur droit d'accès pourront accéder aux plages.

Voici quelques informations à retenir afin d'assurer une expérience agréable et sécuritaire pour tous, autant pour les visiteurs que pour les employés:

• La capacité d'accueil des plages est réduite de 50% afin de favoriser la distanciation.

• Par souci de sécurité, l'accès à un parc national peut être refusé si sa capacité d'accueil est atteinte, même pour le détenteur d'un droit d'accès acheté en ligne. Ce dernier sera alors remboursé.

• Les parcs nationaux d'Oka, de Yamaska et du Mont-Orford appliquent une tarification supplémentaire de 8,65 $ pour leur stationnement en bordure des plages.

• Les chaises, parasols, vestes de flottaison ou autres mobiliers ont été enlevés en raison des mesures sanitaires en place. Chacun est invité à apporter son propre matériel.

• Les règles habituelles de distanciation physique sont en vigueur, incluant dans l'eau.

• Les jeux entraînant des contacts ne sont pas encore autorisés.

Pour vous procurer votre droit d'accès quotidien pour un parc national, rendez-vous au www.sepaq.com/fr/reservation/parcs-nationaux/acces-quotidien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.