Publicité

20 mars 2020 - 12:59

Pandémie : les médecins de famille de la région se mobilisent

Par Salle des nouvelles

L’Association des médecins omnipraticiens du Saguenay-Lac-Saint-Jean (AMOSL) et ses quelque 350 médecins membres sont en action pour contribuer à l’effort nécessaire pour les soins aux patients dans le cadre de l’urgence sanitaire engendrée par la COVID19.

Dr Olivier Gagnon, président de l’AMOSL, affirme : « nous travaillons de concert avec tous les collègues du milieu de la santé et le CIUSSS pour faire face à la situation. Plus que jamais, l’heure est à la collaboration, car c’est en équipe que nous faisons le maximum pour prendre soin des gens de notre communauté régionale ». 

Les médecins de famille, en raison de leur pratique polyvalente en urgence, auprès des patients hospitalisés, en cabinet, en GMF et en CHSLD, sont sur le terrain tous les jours.

La situation de la COVID-19 est exceptionnelle. Les omnipraticiens s’ajustent donc en continu au fil des événements pour le suivi et le traitement des patients. Par exemple :

• Consultations à distance par téléphone et très bientôt par le web par le biais des plates-formes déployées par les autorités publiques;

• Directives au personnel dans les cliniques/GMF et application de mesures de triage/d’hygiène supplémentaire;

• Report de certaines visites non essentielles en clinique/GMF;

• Arrêt des billets et certificats médicaux pour les absences au travail en lien avec le COVID-19.

Afin de minimiser les risques de contagion, les patients qui ont été en contact avec des personnes infectées ou qui sont de retour de voyage sont priés de ne pas se présenter en clinique/GMF et doivent contacter le 1-877-644-4545 afin qu’ils soient aiguillés vers les bons endroits pour leur évaluation.

Dr Gagnon rappelle à la population l’importance d’appliquer les mesures préventives édictées par la santé publique pour se protéger et protéger les autres : « le lavage fréquent des mains, tousser dans son coude, éviter les contacts sociaux non essentiels et garder une distance d’un mètre entre les personnes sont des mesures qui sont à la portée de tous pour ralentir la propagation du virus. C’est une période difficile pour tout le monde et chacun doit y mettre du sien ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.