Publicité
20 mars 2020 - 09:47

Premier cas de coronavirus dans la région : le Festival REGARD se fait rassurant

Par Salle des nouvelles

À la suite du point de presse du directeur de la santé publique de la région Dr Donald Aubin dans lequel il annonce qu’un invité international du Festival REGARD est atteint du COVID-19, l’organisation tient à rassurer la population sur toutes les mesures prises depuis la semaine dernière afin de s’assurer de la santé des festivalières, festivaliers, invitées, invités et bénévoles.

Lors de la soirée d’ouverture du Festival le mercredi 11 mars dernier, aucune consigne de la santé publique n’indiquait que l’événement devait être annulé.

L’organisation ainsi que le conseil d’administration de REGARD étaient en contact avec la direction de la santé publique qui a répondu à leurs questions et qui a permis de mettre en place des mécanismes d’hygiène sanitaire supplémentaires pour assurer la sécurité des invitées et invités.

À ce moment-là, aucun des participants n’arrivait en provenance d’un pays sous surveillance de la COVID-19.

La situation a évolué extrêmement rapidement, amenant l’équipe du Festival à prendre la difficile, mais responsable décision d’annuler cette édition du Festival le jeudi 12 mars à 13 h.

Lorsqu’un invité provenant d’un autre pays est entré en communication avec l’organisation mercredi dernier, avant même l’arrêt des activités du Festival, parce qu’il présentait des symptômes, il lui a été recommandé l’isolement volontaire.

Le cas positif est en isolement depuis le 11 mars, en soirée. Une enquête, menée par la direction de la santé publique, a permis d’identifier les personnes qui ont été en contact étroit avec l’invité.

Celles-ci seront contactées par téléphone le plus rapidement possible. Les appels, réalisés par la santé publique, commenceront dès ce soir.

L'organisation participe activement à l’enquête.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.