Publicité
16 mars 2020 - 08:59

Projet de GNL Québec : la première partie de l’audience publique annulée

Par Salle des nouvelles

Le président de la commission d’enquête du BAPE sur le Projet de construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay, Denis Bergeron, annonce l’annulation des séances de la première partie de l’audience publique qui devait commencer ce lundi 16 mars à 19 h à Saguenay.

Cette annonce survient à la suite des directives annoncées par le gouvernement du Québec au sujet de la pandémie du COVID-19 ainsi qu’à la recommandation de la Ville de Saguenay d’annuler les activités intérieures et extérieures de plus de 100 personnes.

Les travaux de trois autres commissions d’enquête, en cours depuis plusieurs semaines, sont maintenus, leurs séances publiques ayant déjà été tenues. Il s’agit des mandats d’audience concernant le Projet d’agrandissement du lieu d’enfouissement technique de Sainte-Sophie, le Projet minier Matawinie à Saint-Michel-des-Saints et le mandat confié au BAPE sur l’état des lieux et la gestion de l’amiante et des résidus miniers amiantés.

Le ministre a aussi retiré au BAPE le mandat d’audience du BAPE relatif au projet de ligne d’interconnexion Appalaches-Maine sur le territoire des municipalités régionales de comté des Appalaches et du Granit par Hydro-Québec qui devait commencer le 6 avril prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.