Publicité

9 mars 2020 - 12:59 | Mis à jour : 13:02

TBE : une consultation publique débute au Bas-Saguenay

Par Salle des nouvelles

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs invite la population à s'exprimer d’ici le 2 avril sur le plan d'aménagement spécial de récupération de bois affectés par la tordeuse des bourgeons de l'épinette pour le territoire public de la région du Bas-Saguenay.

Plus particulièrement, la population est invitée à émettre ses commentaires sur les points suivants :

• les secteurs d'intervention potentiels (SIP) des travaux commerciaux;

• la localisation potentielle des chemins et autres infrastructures à construire ou à améliorer.

De plus, le Ministère tiendra une séance d'information au cours de laquelle ses représentants présenteront les secteurs du plan d'aménagement spécial visés par la consultation publique, échangeront avec les participants et répondront à leurs questions.

La séance d'information aura lieu à la date, à l'heure et à l'endroit indiqués ci-après.

Unité d'aménagement 033-51

Date et heure 19 mars de 14 h à 17 h

Lieu 418, rue Principale Rivière-Éternité, Québec G0V 1P0

Le plan d'aménagement spécial peut aussi être consulté et commenté à l'Unité de gestion de Portneuf-Laurentides-Charlevoix, sur rendez-vous seulement, en communiquant avec le bureau de Charlevoix.

Les coordonnées du bureau et toutes les informations du plan, incluant le formulaire de commentaires en ligne, se trouvent sur le site Web du ministère. La date limite pour remplir le formulaire de commentaires en ligne est le 2 avril à 23 h 59.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.