Publicité
4 mars 2020 - 14:29

Projet de GNL Québec : l’audience publique du BAPE débutera le 16 mars

Par Salle des nouvelles

La commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE), présidée par Denis Bergeron qui est secondé par le commissaire Laurent Pilotto, annonce la première partie de l’audience publique sur le projet de construction d’un complexe de liquéfaction de gaz naturel à Saguenay de GNL Québec.

La première partie de l’audience publique aura lieu à compter du 16 mars à 19 h et se tiendra à Saguenay, à la salle La Montagnaise 3 de l’Hôtel Le Montagnais, situé au 1080, boulevard Talbot.

Les séances se poursuivront les jours suivants, selon les besoins du public et de la commission.

Il s'agira d'une audience en deux parties.

1. Première partie : s’informer

En présence de l’initiateur et des personnes-ressources convoquées dans le but de répondre aux questions des participants, la première partie permettra à la population et à la commission de s’informer sur le projet afin d’en prendre connaissance et de mettre en lumière tous ses aspects. Le public peut faire parvenir des questions à la commission d’enquête à partir du 12 mars et jusqu’au 26 mars à 16 h par courrier électronique à l’adresse suivante : [email protected] La commission d’enquête jugera de la pertinence des questions et en disposera après évaluation.

Pour les personnes qui ne pourront être présentes sur place à Saguenay, le BAPE diffusera les séances publiques en direct en mode vidéo sur son site Web à l’adresse suivante : www.bape.gouv.qc.ca.

Les séances publiques feront également l’objet de transcriptions qui seront rendues publiques sur le site Web du BAPE.

2. Deuxième partie : s’exprimer

À l’occasion de la deuxième partie de l’audience publique, qui débutera le 20 avril, au même endroit, la commission recueillera l’opinion et les suggestions du public. Elle entendra alors toute personne, tout organisme, tout groupe ou toute municipalité qui désire s’exprimer sur le projet, que ce soit sous forme de mémoire ou de présentation verbale.

La commission d’enquête dispose d’un délai maximal de quatre mois pour accomplir son mandat.

Le rapport du BAPE sera remis au plus tard le 15 juillet au ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, Benoit Charette. Par la suite, le ministre dispose de 15 jours pour rendre public le rapport.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.