Publicité
11 novembre 2019 - 13:29

Pauvreté et exclusion sociale : 28 initiatives soutenues financièrement

Par Salle des nouvelles

L’Alliance régionale pour la solidarité 02 vient d’annoncer un appui financier à 28 initiatives locales et régionales sur l’ensemble du territoire de la région totalisant un montant de 2 733 155 $

Ces appuis financiers sont rendus possibles grâce au Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS).

L’Alliance régionale pour la solidarité 02 agit à titre de mandataire de l’enveloppe régionale du FQIS. Ces sommes permettront la réalisation d’activités visant principalement les personnes et les familles du territoire vivant dans une situation de pauvreté et d’exclusion sociale.

Pour être sélectionnés, les projets devaient répondre aux priorités locales et régionales ainsi qu’aux critères de base du FQIS.

Le FQIS est réparti selon six territoires et les processus de sélection territoriaux ont respectivement permis l’acceptation de :

-3 projets ayant une portée à l’échelle de la région ont été financés pour un montant totalisant 348 701 $;

-3 projets dans La Baie et le Bas-Saguenay totalisant 217 431 $;

-5 projets dans Chicoutimi et les environs totalisant 412 514 $;

-4 projets dans Jonquière et les environs totalisant 653 778 $;

-6 projets dans Lac-Saint-Jean Est totalisant 604 051 $;

-3 projets dans Domaine-Du-Roy totalisant 124 271 $;

-4 projets dans Maria-Chapdelaine totalisant 372 409 $.

Pour chacun de ces territoires, des sommes résiduelles restent disponibles à l’appui de nouveaux projets dans le cadre des prochains appels de projets.

Pour plus de renseignements et pour retrouver les documents officiels, visitez la page Web de l’Alliance 02 au https://alliance02.org. Un second appel de projets se tiendra à l’hiver 2020.

Soulignons le premier appel de projets a permis d’investir la moitié des 5,4 M$ accordés à l’Alliance régionale pour la solidarité 02 par le FQIS pour la période de 2017 à 2023.

Josée Néron, mairesse de Saguenay et présidente de l’Alliance régionale pour la solidarité 02, affirme « que les appuis financiers annoncés aujourd’hui sont le fruit d’une concertation régionale et d’un modèle de travail choisi par les membres de l’Alliance régionale pour la solidarité 02. Je suis particulièrement fière qu’au Saguenay–Lac-Saint-Jean nous ayons opté pour le maintien d’une structure à deux paliers, local et régional, où chaque territoire de réseau local de services a mobilisé sa propre table de concertation et identifié ses propres priorités. Nous sommes convaincus que ce travail de collaboration avec les partenaires du milieu nous permettra de répondre aux besoins réels des communautés concernées. Les 28 initiatives structurantes sélectionnées en sont un parfait exemple. Je tiens à remercier les comités qui ont rigoureusement analysé ces projets de qualité. »

Faits saillants :

-Ce déploiement régional est rendu possible grâce aux efforts des personnes et des organisations impliquées au sein de six instances de concertation locale en matière de lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale.

-Ce processus de sélection de projets a été en grande partie réalisé par 43 personnes faisant partie de 7 comités d’analyse distincts. Ces personnes sont des citoyens engagés ou des représentants issus d’organismes publics et communautaires, locaux et régionaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.