Publicité
7 novembre 2019 - 14:28

Saguenay trace le bilan de l'état des routes

Par Salle des nouvelles

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, et Michel Tremblay, président de la commission des travaux publics, des immeubles et du génie, ont dressé hier le bilan de l’état des chaussées du territoire saguenéen.

Cette année, ce sont 45,1 km qui auront été touchés par des travaux, soit 30,6 km en travaux de réfection et 14,5 km en travaux de correction.

Grâce à des investissements de près de 20 000 000 $ en 2019, les autorités municipales maintiennent donc une cote d’appréciation classée comme « satisfaisante » à près de 57 %, laquelle est plus élevée que la moyenne québécoise qui se situe à 52 %. De ce fait, la Ville vise la poursuite de l’augmentation de la cote d’amélioration de l’état de la surface, laquelle a connu une appréciation considérable de 6,7 % entre 2018 et 2015.

Ces données proviennent d’une campagne d’inspection et d’auscultation qui a lieu aux trois ans sur l’ensemble du réseau routier, la dernière ayant été effectuée au courant de l’été et de l’automne 2018 afin d’obtenir les données pour 2019. Ce bilan a permis à la Ville de valider sa stratégie d’investissements annoncée initialement sur 10 ans avec comme angle d’attaque la réduction des nombreux kilomètres de route en « mauvais et très mauvais » état.

Le besoin annuel en renouvellement de chaussées pour le maintien des actifs et de la cote globale à ce niveau doit être de 27 km par an. En effectuant 10 km de plus annuellement, les données comparées entre 2015 et 2018 ont permis de constater que chaque portion de 5 km supplémentaires réalisée améliore le portrait global de +/1 %.

« Notre engagement de paver 40 km de rue par année pour assurer la sécurité de la population et améliorer nos surfaces de roulement est une fois de plus respecté, même que cinq km supplémentaires seront refaits d’ici l’été prochain. Notre stratégie ambitieuse a porté ses fruits et récolte des commentaires positifs des usagers. Je salue le travail de tous les acteurs impliqués dans cet excellent résultat annoncé aujourd’hui » a déclaré la mairesse de Saguenay, Mme Néron.

« Offrir un réseau routier sécuritaire et en bonne condition figure parmi les priorités du conseil municipal de la Ville de Saguenay. Il s’agit d’un défi important considérant le vaste territoire à couvrir et les enjeux liés à la main-d’œuvre et à notre climat froid. Notre objectif est toujours de paver le plus de kilomètres possible en respectant la capacité de payer des citoyens » a ajouté le président de la Commission des travaux publics, des immeubles et du génie, Michel Tremblay.

Rappelons que la Ville de Saguenay s’étend sur un territoire équivalant au double de celui de la Ville de Montréal et doit entretenir annuellement 1 166 km de route, lesquels sont divisés en artères, collectrices, rues locales et rangs/routes/chemins. Les investissements se doivent d’être proportionnels aux besoins indiqués dans les trois arrondissements.

Chaque type de route a donc vu la cote de son portrait global augmenter, particulièrement du côté des rangs/routes/chemins, où le niveau d’amélioration est monté à 15,8 % entre 2015 et 2018.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.