Publicité
10 octobre 2019 - 14:59

Équijustice Lac-Saint-Jean lance un service de médiation citoyenne

Par Salle des nouvelles

À l’instar d’autres régions du Québec, les citoyens des trois MRC du Lac-Saint-Jean disposent désormais d’un service de médiation citoyenne.

« Il s’agit d’un projet collectif qui encourage une saine gestion des conflits en misant sur la communication et le dialogue dans la recherche de solutions gagnant-gagnant », explique Mylène Blackburn, intervenante chez Équijustice Lac-Saint-Jean.

Gratuit et confidentiel, le service de médiation citoyenne permet de dénouer une situation conflictuelle sans faire appel aux instances légales.

« Les demandes sont très variées : conflit de voisinage, interpersonnel, entre les membres d’une famille, en milieu de travail, etc. », énumère madame Blackburn.

Sont toutefois exclus le droit familial (séparation, garde d’enfants, pension alimentaire, etc.), la défense des droits et les conseils juridiques.

La médiation citoyenne est une démarche totalement volontaire au cours de laquelle le rythme de chaque partie est respecté. D’ailleurs, une partie peut mettre fin au processus à tout moment.

C’est grâce à l’implication bénévole de citoyens que ce service est offert gratuitement à la population. À la suite d’une formation donnée par Équijustice, les médiateurs bénévoles ont pour rôle d’agir avec impartialité, de faciliter la communication, d’accompagner et de soutenir leurs concitoyens dans la gestion de leurs conflits.

Ni juges ni arbitres, les médiateurs favorisent les échanges entre les parties dans un climat de respect mutuel. C’est en équipe de deux et en lieux neutres qu’ils rencontrent les parties individuellement d’abord et ensemble au moment convenu.

L’an dernier, 240 médiateurs bénévoles du réseau Équijustice ont répondu à 1 547 demandes.

Trouver des solutions et éviter une procédure judiciaire sont les deux principales motivations des usagers.

Les demandes passent par un système de boîte vocale : 1 844 696-4419.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.