Publicité
20 mars 2019 - 14:02

Le projet d’habitation communautaire à Chicoutimi ira de l’avant

Par Salle des nouvelles

La Ville de Saguenay se dit heureuse de donner son appui au projet d’habitation communautaire du Café-Jeunesse de Chicoutimi et de l’Association pour le développement de la personne handicapée intellectuelle du Saguenay (ADHIS).

En effet, la municipalité s’engage à y investir 992 000 $, en plus d’accorder un crédit de taxes sur 25 ans.

Concrètement, ce projet commun aux deux organismes, qui est en pourparlers depuis 2006, consiste à mettre 12 logements à la disposition du Café-Jeunesse de Chicoutimi afin de contribuer à l’accompagnement des jeunes adultes de 18 à 30 ans dans leurs démarches et dans la réalisation de leur projet de vie.

De plus, il permettra la création de 13 chambres de répit qui seront accessibles pour la clientèle en situation de handicap de l’ADHIS, pour offrir aux personnes aidantes un moment de repos bien mérité.

L’ensemble de ce projet prendra forme dans l’accueil Saint-Joseph, de l’édifice de la congrégation des Soeurs de Notre-Dame du Bon-Conseil, lequel est d’ailleurs cédé gratuitement par la communauté.

Ce don généreux et cette aide financière permettront donc à ces organismes de mieux répondre aux besoins de leurs clientèles respectives.

Rappelons que cette aide financière a été acceptée par le comité exécutif le 14 mars dernier et sera entérinée par le conseil municipal le 1er avril prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.