Publicité
19 mars 2019 - 14:08

Le DEP en soudage-montage passe en mode « ATE accru »

Le Centre de formation professionnelle (CFP) Alma dévoile sa nouvelle approche concernant son programme en « Soudage-montage » qui sera dorénavant offert sous la formule alternance travail-études (ATE) avec apprentissages accrus en milieu de travail.

La nouvelle cohorte amorcera sa formation en avril prochain. Le principal avantage demeure la possibilité pour l’étudiant d’être payé pendant sa formation.

« C’est le fruit de plusieurs mois de travail qui se concrétise aujourd’hui. Le CFP Alma est à l’écoute des besoins des entreprises du milieu et doit constamment s’adapter pour répondre à la nouvelle réalité du marché du travail. Je suis persuadée que la formule d’alternance travail-études avec une augmentation importante du temps d’apprentissage en entreprise permettra de répondre à la problématique de la pénurie de main-d’œuvre », souligne la directrice du CFP Alma, Manon Lepage.

Les besoins de main-d’œuvre et la baisse des inscriptions au cours des dernières années nécessitaient une transformation du DEP en soudage-montage. Les étudiants vivent maintenant 50 % de leur temps d’apprentissage au CFP et 50 % de leur formation en milieu de travail. Cela est rendu possible grâce à un partenariat avec les différentes entreprises du territoire.

Les élèves reçoivent un salaire de 15 $ de l’heure pendant leur stage, ce qui représente le principal avantage du programme. De l’aide financière leur est également accessible.

Finalement, la formation de 1800 heures a été adaptée pour être donnée sur une plus courte période de temps, soit 13 mois.

Partenariat

« Le partenariat entre le CFP Alma et les entreprises est très avantageux pour les étudiants. Dans nos locaux, ils ont l’occasion d’apprendre les différentes techniques avec des équipements à la fine pointe de la technologie. Lorsqu’ils arrivent en entreprise, ils peuvent mettre en pratique leurs apprentissages et ils ont l’occasion de participer à des projets concrets, ce qui est hautement stimulant pour leur cheminement », mentionne le professeur en soudage-montage au CFP Alma, Nicolas Tremblay.

Les étudiants auront la chance d’intégrer l’une des entreprises qui jouissent d’une excellente réputation, dont Proco, Les Industries GRC, MRFAB, LAR Machinerie, Mercier, industries en mécanique, Équipement capital, Harvey Inox.

Les entreprises se réjouissent de participer à ce partenariat gagnant-gagnant. Elles ont l’occasion de participer à la formation des élèves afin qu’ils deviennent l’un de leurs futurs employés et ainsi répondre à leurs besoins spécifiques.

« Nous consacrons des efforts importants chaque année afin de dénicher la main-d’œuvre nécessaire pour être en mesure de respecter nos contrats. Avec les années, c’est devenu de plus en plus difficile. La nouvelle formule où les élèves passent 50 % de leur formation en entreprise représente certainement une partie de la solution. Les futurs soudeurs n’ont rien à craindre : il y a un emploi disponible pour eux », souligne Raphaël Côté de MRFAB et représentant des entreprises participantes.

Pour plus de détails, rendez-vous au www.cfpalma.com/soudage-montage.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.