Publicité
15 mars 2019 - 10:59

280 000 $ pour 16 organismes qui œuvrent auprès des aînés

Par Salle des nouvelles

Le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, annonce 280 000$ pour 16 organismes de la région qui œuvrent auprès des aînés.

Le Programme Nouveaux Horizons pour les aînés (PNHA) finance notamment des projets qui font la promotion du bénévolat chez les ainés, incitent les aînés à participer à la vie de leur collectivité en encadrant d’autres personnes et fournissent une aide à l’immobilisation pour des projets et programmes communautaires.

Les organismes qui recevront du financement de ce programme sont les suivants : Cercle des fermières d’Albanel, Club d’amitié Saint-Pierre d’Alma FADOQ, AFEAS de Dolbeau-Mistassini, Cercle des fermières Hébertville Station, Chevaliers de Colomb du conseil de Desbiens, Club FADOQ de la gaieté d’Albanel, Club des aînés de Métabetchouan, Club de l’Âge d’Or de Mistassini Secteur Roberval, Amis de la Paix de Saint-Marguerite-Marie, Club de l’âge d’or La concorde, Maison des Âinés Carré Nérée, Municipalité de St-François-de-Sales, FADOQ région Saguenay-Lac-Saint-Jean Ungava, Cercle des fermières Lac-Bouchette, Club des aînés d’Hébertville-Station.

Par ailleurs, le financement du Fonds sur l’accessibilité financera la maison du Bel-Âge de Dolbeau-Mistassini.

Ce Fonds pour l’accessibilité est un programme fédéral de subventions et de contributions visant à financer des projets communautaires partout au Canada visant à accroître l’accessibilité et la sécurité dans les collectivités et dans les lieux de travail.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.