Publicité
13 mars 2019 - 16:59

.Trafic de drogues : 3 arrestations dans un édifice à logements d’Alma

Par Salle des nouvelles

Les policiers de la Sûreté du Québec de la MRC Lac-Saint-Jean Est en collaboration de l’équipe cynophile ont procédé aujourd’hui à deux perquisitions simultanées dans un édifice à logements du boulevard Dequen à Alma.

Les trois occupants des lieux ont été arrêtés puis remis en liberté.

Dans le premier appartement, l’homme de 33 ans et la femme de 25 ans devront comparaître ultérieurement au palais de justice d’Alma sous des accusations probables de possession de méthamphétamine dans le but d’en faire le trafic, d’infractions en matière de cannabis illicite et de possession d’arme prohibée.

Dans le deuxième appartement, l’homme de 58 ans devrait comparaître, toujours au palais de justice d’Alma, pour faire face à une accusation de bris de condition et possession de méthamphétamine.

Les policiers ont pu saisir;

• Plus de 200 comprimés de méthamphétamine

• Du cannabis illicite

• Une arme prohibée

• Le matériel nécessaire à la vente de stupéfiants.

Comme c’est souvent le cas, c’est de l’information fournie par le public qui permet aux policiers d’amorcer une enquête sur le trafic de stupéfiants.

La Sûreté du Québec rappelle que toute information relative au trafic ou à la production de stupéfiants peut être communiquée en tout temps, de façon confidentielle, à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1-800 659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.