Publicité
11 janvier 2019 - 11:39

78 militaires de Bagotville retrouvent leurs familles après une mission en Roumanie

Par Salle des nouvelles

78 militaires de la 3e et de la 2e Escadre de la base de Bagotville ont retrouvés leurs familles avec beaucoup d’émotions hier après une mission en Roumanie.

Durant leur déploiement, ils ont fait partie de la Force opérationnelle aérienne (FOA) du Canada où ils ont œuvré dans le cadre des activités renforcées de police aérienne de l’OTAN.

En plus de ces activités, les membres de la FOA ont pris part à un entraînement régulier avec leurs homologues roumains. Cet entraînement touchait divers rôles et disciplines, y compris les opérations de vol, le soutien médical, la sécurité des vols, l’entretien des aéronefs, le commandement et le contrôle ainsi que la police militaire.

Le soutien des FAC à l’OTAN aide à augmenter la sécurité et la stabilité de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est. Il démontre également que les FAC sont une force professionnelle prête à accomplir n’importe quelle tâche.

Faits saillants

· La FOA – Roumanie était composée de près de 135 membres des Forces armées canadiennes (FAC) et cinq CF-18 Hornets.

· Les membres de la FOA – Roumanie provenaient principalement du 425e Escadron d’appui tactique, appuyé par du personnel provenant principalement de la 2e Escadre expéditionnaire de la Force aérienne et de la 3e Escadre Bagotville.

· Il s’agit du troisième déploiement de la FOA du Canada en Roumanie dans le cadre de l’Opération REASSURANCE. La FOA a été déployée pour la première fois d’avril à août 2014 à la 71e base aérienne de la force aérienne roumaine à Câmpia Turzii et, ensuite, de septembre à décembre 2017 à Constanta.

· Les activités renforcées de police aérienne de l’OTAN sont une mission de défense collective en temps de paix, laquelle protège l’intégrité de l’espace aérien de l’Alliance. Elle fait partie des mesures d’assurance et de dissuasion que l’OTAN a mise en place en 2014.

· Les FAC ont également déployé la FOA en Lituanie, dans le cadre des activités de police aérienne de l’OTAN dans les pays baltes de septembre à décembre 2014, et en Islande, dans le cadre des activités de police aérienne de mai à juin 2017.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.