Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 novembre 2018 - 10:59

Porteurs de culture, vecteur de santé, un colloque positif à Alma

Par Salle des nouvelles

Culture Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Ville d’Alma et Destination Saint-Camille tracent un bilan positif du colloque Porteurs de culture, vecteur de santé, qui a eu lieu hier.

Une quarantaine de personnes du milieu artistique et ses partenaires se sont rassemblés à La Boîte à bleuets d’Alma afin de développer des idées et acquérir des connaissances sur l’impact de la culture dans le domaine de la santé.

Les intervenants du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont su illustrer les bienfaits de la participation citoyenne à des activités culturelles.

Manon Girard du café l’Accès et Marcelle Dubé, professeure en travail social à l’UQAC ont exposé un nombre impressionnant d’impacts positifs : l’inclusion sociale, le développement de sa créativité et la solidarité qui se dégage de ce type de pratiques.

Stéphanie St-Pierre de la Ville d’Alma a dirigé une conversation entre deux jeunes qui ont participé, à des époques différentes, au Camp Multi-Arts d’IQ L’Atelier.

Très bien articulés, ils ont mobilisé les spectateurs et fait démentir les préjugés que les jeunes n’ont rien à dire et qu’ils ne s’impliquent pas dans leur communauté.

L’artiste Ilnue Sonia Robertson a présenté l’organisme artistique Kamishkak’Arts qui a pour mission de soutenir les artistes de toutes disciplines et artisans dans leur démarche de recherche, création, transmission, production et diffusion.

Enfin, la slameuse Anick Martel a ravi la foule en relevant le défi d’avoir créé un slam pendant la journée pour résumer l’ensemble des présentations autant du Saguenay-Lac-Saint-Jean que de Saint-Camille. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.