Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 septembre 2018 - 16:59

FAC fait don de 1 000 $ au programme alimentaire scolaire de l’école Saint-Sacrement

Financement agricole Canada (FAC) verse une fois de plus une contribution de 100 000 $ à des programmes de repas scolaires à l’échelle du Canada dans le cadre de sa campagne annuelle FAC en campagne contre la faim et la région n’est pas en reste.

Pour une deuxième année consécutive, FAC soutient les programmes de repas offerts dans 100 écoles canadiennes.

Les écoles bénéficiaires sont sélectionnées en fonction de leurs besoins par les bureaux de FAC du pays.

Cette année, le bureau de FAC à Alma a remis un chèque de 1 000 $ à l’école Saint-Sacrement d’Alma pour soutenir son nouveau programme en lien avec la nutrition.

« Aucun enfant ne devrait aller à l’école à jeun », affirme Michael Hoffort, président-directeur général de FAC, qui annonce que l’objectif de cette année est de recueillir l’équivalent de cinq millions de repas pour les banques alimentaires du Canada.

« C’est pourquoi nous nous joignons à nos partenaires de l’industrie afin de nous attaquer au problème de la faim dans les écoles et de recueillir des dons en nourriture et en espèces pour les banques alimentaires du Canada. »

Chaque année depuis 2004, Financement agricole Canada (FAC) recueille des aliments dans le cadre de sa collecte annuelle FAC en campagne contre la faim, qui vient en aide aux banques alimentaires locales et aux programmes de lutte contre la faim.

En plus des tournées en tracteur qui se déroulent dans plusieurs régions du Canada pour amasser des dons de nourriture, les employés des bureaux de FAC participent à des événements locaux pour soutenir FAC en campagne contre la faim. La tournée en tracteur du Québec aura lieu à Joliette, le 11 octobre prochain.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.