Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 septembre 2018 - 12:59

Annonce du CIUSSS sur la pénurie de personnel en CHSLD : un pas dans la bonne direction selon la CSN

C’est devant le CHSLD de la Colline à Chicoutimi que le Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et de métier de la santé et des services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean (SPPSAMSSS02-CSN) a réagi aux nouvelles annonces du CIUSSS02 concernant la pénurie de personnel dans les CHSLD de la région.

En effet, dans la foulée des dénonciations de la semaine dernière à la suite d’une sortie médiatique de la famille d’une résidente au sujet du nombre de bains, le CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean annonce la création de 25 postes équivalents temps complet au titre d’emploi de préposés aux bénéficiaires en CHSLD.

« Depuis plusieurs années, nous interpellons les différents paliers politiques, l’employeur et la population en général afin de les sensibiliser aux problèmes de surcharge de travail, de rupture de services et de pénurie de personnel. L’annonce faite par le CIUSSS est un pas dans la bonne direction. Toutefois, considérant l’état de situation dans le réseau, c’est un marathon qui nous attend si nous voulons améliorer radicalement la situation dans les CHSLD de la région » affirme Gaston Langevin, le président du SPPSAMSSS02-CSN.

Il est évident pour le Syndicat qu’à court terme, l’arrivée de ces nouveaux titulaires de poste va permettre de donner un peu d’air aux équipes sur le plancher. Cette seule mesure ne règle malheureusement pas tous les problèmes vécus dans la région.

« Au cours des prochains jours, nos membres seront appelés à se prononcer sur les dispositions d’une nouvelle convention collective qui aidera à améliorer la situation. De plus, il y a un coup de barre majeur à donner afin d’augmenter les conditions de rémunérations de ces personnes salariées. La rémunération de plusieurs titres d’emploi pose problème. Une préposée aux bénéficiaires au premier échelon ne gagne qu’un peu plus de 19 $/h, jumelé à d’autres facteurs tel que le manque de reconnaissance, cela affecte négativement l’attraction et la rétention du personnel », conclu Gaston Langevin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.