Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 mai 2018 - 09:42

4 pourvoiries du TNO Mont-Valin participent au projet Zone durable

La MRC du Fjord-du-Saguenay a annoncé hier le projet de Zone durable qui sera réalisé sur le territoire non organisé (TNO) Mont-Valin.

Initié par la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) du Haut-Saguenay en collaboration avec la Fédération des pourvoiries du Québec, ce projet consiste à doter quatre pourvoiries, Poulin de Courval inc., Monts-Valin du Archer, Clauparo Monts-Valin inc. et Québec Nature, de composteurs industriels et de bacs de récupération.

La contribution financière de la MRC du Fjord-du-Saguenay s’élève à près de 9 000 $ et permettra l’achat des équipements, soit huit composteurs industriels et 26 bacs de récupération.

Le coût total du projet est d’environ 10 000 $.

« Nous sommes fiers d’être les premiers au Saguenay–Lac-Saint-Jean à voir un tel projet se réaliser sur notre territoire. Cette initiative novatrice démontre bien que la prise en charge du milieu par le milieu constitue une manière efficace et durable d’assurer notre développement. J’espère que cela incitera d’autres MRC dans la région et au Québec à faire de même », mentionne Gilbert Simard, président du comité de suivi du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la MRC du Fjord-du-Saguenay.

Le projet Zone durable sur le TNO Mont-Valin est en lien avec plusieurs objectifs du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) de la MRC. De plus, il permet de répondre aux besoins très spécifiques des pourvoiries en ce qui a trait à la gestion de leurs matières.

Actuellement, la majorité des déchets produits dans les pourvoiries est envoyée dans des sites d’enfouissement situés en forêt à quelques kilomètres des installations principales. Les résultats d’une étude de caractérisation des matières résiduelles des quatre pourvoiries participantes à la Zone durable ont démontré la pertinence de doter ces entreprises de nouveaux équipements.

10 tonnes de matières résiduelles sont générées par les quatre pourvoiries durant une saison, soit 0,94 kg / personne / jour.

-Composition des matières enfouies :

- 42 % sont compostables,

- 31 % sont recyclables

- 27 % sont des déchets ultimes.

Avec l’ajout de composteurs et de bacs de récupération, une diminution de plus de 70 % des matières enfouies, soit l’équivalent de sept tonnes par saison, est envisageable. 2 de 2

En plus de ce projet en territoire non organisé, la MRC met également en place des actions destinées aux treize municipalités de son territoire :

-Formation gratuite sur le compostage dans huit municipalités du territoire (en collaboration avec Eurêko!)

-Mise en place d’un programme d’aide financière pour l’achat de composteurs domestiques

- remboursement de 50 % du coût d’un composteur jusqu’à un montant maximal de 100 $

-Collecte spéciale pour les résidus domestiques dangereux et les produits électroniques samedi 26 mai 2018, de 9 h à 12 h dans douze municipalités

- Collecte d’encombrants dans chaque municipalité du 28 mai au 7 juin (pour connaître les dates, consultez le calendrier)

-Un programme d’aide financière pour l’achat de couches lavables pour les familles de la MRC - remboursement de 50 $ à 100 $ maximum sur les couches neuves et de secondes mains.

Pour tous les détails : www.mrc-fjord.qc.ca/environnement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.