Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 février 2018 - 12:59 | Mis à jour : 13:31

Inondations printanières : le MSP affirme avoir déjà versé 231 000 $ aux sinistrés de la région

Par Salle des nouvelles

Dans un communiqué, le ministère de la Sécurité publique (MSP) tient à préciser certaines informations véhiculées quant à l'aide financière versée à ce jour aux sinistrés de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il souligne d'abord que tous les sinistrés dont la réclamation a été jugée admissible ont reçu au moins un versement destiné à la réalisation de leurs travaux de rénovation.

Les dossiers peuvent donc être très avancés, mais ne sont pas nécessairement fermés. Ils demeurent ainsi ouverts pour que les sinistrés puissent faire d'autres réclamations.

Le ministère ajoute qu’en date du 13 février 2018, plus de 231 000 $ avaient été distribués aux sinistrés de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui ont pu entreprendre ou terminer leurs travaux de rénovation. 46 dossiers de réclamations ont été ouverts dans la région.

Le MSP tient également à rappeler que le programme d'aide financière est basé sur des réclamations. Ainsi, un dossier est reconnu comme étant « fermé » seulement lorsque tous travaux ont été réalisés et que le sinistré s'est fait rembourser la dernière somme à laquelle il a droit.

Par ailleurs, des dossiers d'aide financière des inondations du printemps 2017 sont encore considérés comme « actifs » ou « ouverts », puisque l'ensemble des travaux de rénovation ou de démolition n’est pas encore terminé ou que toutes les pièces justificatives (pièces d'identité, factures) n'ont pas encore été fournies au MSP.

De plus, tout au long du traitement d'une demande d'aide financière, plusieurs avances de fonds peuvent être versées à différents moments suivant l'évolution du dossier. Ces avances peuvent totaliser jusqu'à 90 % du coût admissible, les 10 % restants étant versés sur réception des dernières factures.

Des avances de fonds sont faites dès les premiers jours afin de permettre aux sinistrés d'assumer des frais déjà engagés (nettoyage, mesures préventives, etc.) et d'amorcer les travaux de rénovation, le cas échéant.

Plusieurs autres paiements sont effectués, par la suite, selon l'avancement des travaux et le remplacement des biens. Une fois que les travaux seront terminés, les sinistrés recevront le reste de l'aide financière à laquelle ils ont droit en fonction des dommages admissibles au programme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.