Publicité

8 octobre 2015 - 17:12

Compétition de tir à la corde au profit de Centraide

Civils et militaires se mesurent à un CF-18 sur la base de Bagotville

Aline Honigmann

Par Aline Honigmann, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Douze équipes civiles et treize équipes militaires ont participé aujourd'hui à la quatrième édition de tir de CF-18 sur la Base militaire de Bagotville, au profit de Centraide.

19 tonnes d'acier à traîner sur une distance de 20 mètres, le plus rapidement possible: chaque équipe a dû mettre en oeuvre un bel effort de coordination et de force cet après-midi au hangar principal de la Base militaire de Bagotville.

Pour la troisième année, l'homme fort Hugo Girard a prêté main-forte aux équipes, tant en venant en aide à des civils qu'en formant équipe avec le commandant de la base Darcy Molstad. Fervent partisan des forces armées canadiennes, Hugo Girard est également un grand amoureux de la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean: « Pour moi la région a une signification personnelle qui est importante (...) et tout ceci est pour une bonne cause. On retrouve aussi une maudite belle recette qui fait en sorte qu'on ait beaucoup de plaisir: un peu d'activité physique, et on on fait bénéficier tout le monde », affirme-t-il.

8500 $ remis à Centraide 

La compétition avait pour but d'amasser des dons pour le Fonds de charité de la base de Bagotville, qui contribue à Centraide. Le coût d’inscription minimal était fixé à 500 $ par équipe (de 10 personnes). 

« Pour nous c'est plus de 8500 $ qui vont être remis à Centraide dans le cadre de cette activité. Mais au-delà des sous, c'est aussi un lancement plus "public" de notre campagne, il y a beaucoup d'effervescence de la part des milieux de travail qui s'investissent en venant ici participer », confie le directeur général de Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean Martin St-Pierre.

Centraide Saguenay–Lac-Saint-Jean a l'objectif ambitieux d'amasser 1.850.000 $ cette année au cours de ses campagnes de dons (1.831.000 $ ont été amassés l'an passé): « Cette année on a mis la barre plus haute malgré le contexte économique très difficile ici dans la région », indique Dominique Bouchard, vice-recteur aux ressources de l’UQAC et président de la campagne régionale 2015 de Centraide.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.