Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 novembre 2013 - 12:05 | Mis à jour : 12:10

La survie racontée aux anglophones

Par Thomas Plourde

Le dernier livre du professeur émérite à l’UQAC André-François Bourbeau, intitulé Wilderness Secrets Revealed, a été lancé lundi dernier à l’occasion d’une cérémonie au ton humoristique, à l’image de l’ouvrage…et de son auteur.

En effet, ce premier livre anglophone pour l’auteur est en fait un recueil d’une trentaine d’expériences vécues par celui-ci au fil des ans lors de ses excursions en forêt. Ces expériences sont souvent cocasses et chacune raconte une manière différente qu’il a utilisée pour se sortir d’une problématique rencontrée.

«Souvent, une excursion va virer en mésaventure. Mais je pars toujours en essayant de trouver une solution pour un problème en particulier. Par exemple, une fois, j’étais couché dans mon lit, malade et je me suis demandé ce que je ferais si j’étais en survie. Il n’y a qu’une seule façon de le savoir! Je suis parti, je l’ai essayé et je suis revenu trois jours plus tard en pleine forme», raconte l’auteur.

Ce sont des anecdotes comme celle-ci qui sont racontées à travers le livre, créant un contraste à ses ouvrages précédents qui étaient beaucoup plus factuels.

«Ça permet de mettre en perspectives. Surviethon parlait essentiellement de techniques de survie. Cette fois, il partage vraiment des anecdotes qui lui sont arrivées dans lesquelles il a fait usage de ses techniques», a expliqué son collègue Manu Tranquard.

Hommage

Pour les trois invités présents, le lancement a également été une opportunité pour rendre hommage à André-François Bourbeau, retraité depuis deux ans.

«Beaucoup de gens partent à l’aventure, préparés avec plusieurs techniques de survie. André, lui, part et montre son côté créatif, inventant des trucs au fur et à mesure qu’il avance. Il est inspirant pour cette raison, toujours plein d’idées comme ça», a relaté son ami, Mario Bilodeau.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.