Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 novembre 2013 - 09:00 | Mis à jour : 09:16

Promouvoir la confiance en soi et la diversité corporelle

Par Laura-Jessica Boudreault

Treize femmes du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont décidé de mettre en valeur leurs rondeurs. Elles ont accepté de prendre la pose pour le tout premier calendrier Ronde et Jolie 2014, qui sera lancé officiellement le 20 novembre au restaurant le K-Baret à Arvida.

«Avant, je m’arrêtais beaucoup à cause de mon poids. J’ai alors créé une page Facebook, Ronde et Jolie, afin de partager avec d’autres femmes qui vivaient la même situation. J’ai lancé l’idée de faire un calendrier et les femmes ont embarqués, ça a été le début de l’aventure», affirme Poleen Beaulieu, créatrice du calendrier Ronde et Jolie 2014.

«Mon désir est de faire un calendrier pour promouvoir l’estime de soi et la diversité corporelle».

Le calendrier sera en vente au coût de 12 $. Le tiers des profits iront à l’organisme Équilibre. Pour de plus ample information, consulter le site internet www.rondeetjolie02.ca.

La créatrice est présentement à la recherche de mannequins pour la deuxième édition du calendrier Ronde et Jolie 2014.

Respect

«Les treize participantes étaient très à l’aise de participer aux calendriers. Tout s’est réalisé dans le respect et chacune des femmes a approuvé le concept et le résultat final de la photo», affirme Mme Beaulieu.

Chaque mois avait un concept bien particulier.

La nature et le quotidien sont bien présents dans le calendrier.

«Nous avons fait un calendrier artistique avec une touche de charme», explique Poleen Beaulieu.

Bien dans sa peau

«Participer au premier calendrier Ronde et Jolie2014 du Saguenay-Lac-Saint-Jean fut un honneur pour moi. J’y ai rencontré des personnes merveilleuses. Le fait de me faire prendre en photo, moi qui n’aime pas beaucoup ça, a renforcé la confiance que je porte en moi et l’estime que j’ai de ma personne. J’ai de plus en plus le goût de bouger, d’aller aux devants des autres», annonce France Roy, mannequin pour le calendrier.

«Vive la diversité corporelle! Je suis celle que je suis et puis je me sens cool! Si par mon exemple, une femme timide, hésitante et renfermée comme je l’ai déjà été dans le passé, se met à l’action, bien ce sera un succès pour moi et je pourrai dire que j’aurai contribué un peu, par mon geste, à son bonheur à elle».

S’affirmer et vaincre la pression sociale

Pour Joëlle Vaillancourt, mannequin pour le calendrier Ronde et Jolie, participer à cette aventure représentait l’accomplissement d’une année difficile. Victime d’une dépression à la suite du diagnostic d’un trouble alimentaire non spécifié, elle a décidé de s’accepter et de développer son estime de soi. En plus de sa participation au calendrier, elle fait partie des 20 demi-finalistes du concours de mannequinat d’Addition Elle.

«Pour moi, le calendrier était un coming out de mes courbes. J’ai eu une année difficile, parce qu’avant, je croyais que pour être heureuse, je devais être mince. J’ai détesté mon corps pendant 23 ans, je mangeais mal et je n’arrêtais pas de m’entraîner. J’avais donc des troubles alimentaires et j’ai été victime d’une dépression. Après une thérapie, j’ai réalisé que je pouvais être heureuse comme je suis», souligne Mme Vaillancourt.

Comme plusieurs jeunes femmes, Joëlle Vaillancourt était victime de la pression sociale.

«Ce que nous voyons à la télévision et dans les magazines ne représente pas la réalité, je l’ai maintenant compris».

La vie lui souri

Le cheminement de Joëlle lui permet d’être un exemple pour des centaines de femmes.

«Je veux inspirer les gens. Je veux que les femmes me prennent comme exemple plutôt que d’idolâtrer des femmes beaucoup trop minces. Elles doivent comprendre que le bonheur ne s’acquiert pas avec la minceur», mentionne-t-elle.

«Je reçois beaucoup de messages de soutien et des témoignages de jeunes femmes qui souhaitent s’assumer. Ça me touche».

Joëlle Vaillancourt est porte-parole de la semaine de prévention des troubles alimentaires.

Addition Elle

Joëlle Vaillancourt a été sélection parmi près de 4500 femmes nord-américaines, pour faire partie des 20 demi-finalistes du concours de mannequinat d’Addition Elle.

«De se retrouver parmi les demi-finalistes, c’est extraordinaire, ça donne vraiment confiance».

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.