Publicité

3 juin 2015 - 06:30

L'École Nationale d'Aérotechnique a rencontré ses nouveaux étudiants à Alma

Jean-Luc Doumont

Par Jean-Luc Doumont, Journaliste

Twitter Jean-Luc Doumont
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Pour célébrer son 50e anniversaire, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) de Saint-Hubert accueille cette année de manière spectaculaire certains de ses nouveaux élèves qui commenceront leurs études cet automne.

Elle a entrepris une tournée des régions du Québec qui l’a amenée à se poser le mardi 2 juin à l’aéroport d’Alma où l’attendaient trois nouveaux étudiants de la région.

Accueillis par deux enseignants et deux étudiants actuels, les nouveaux étudiants ont pris leur envol à bord d’un petit avion RV6. « Le RV6 est le premier avion entièrement construit par une école et près de 1200 étudiants y ont contribué dans le cadre de leurs cours. Il est ainsi devenu l’emblème du savoir-faire exceptionnel de l’ÉNA », a expliqué Carl Garneau, l’un des enseignants à l’origine de ce projet.

Lény Buckell (Mashteuiatsh), David Girard (Alma) et Sylvano Solofoniaina (Chicoutimi) ont eu la chance de profiter de cette visite hors du commun. Une étudiante actuelle de l’ÉNA, Alexandra Villeneuve, et Jonathan Marcoux, diplômé de l’ÉNA qui travaille maintenant dans le domaine à Alma, étaient également au rendez-vous.

Selon les données des inscriptions auprès de l'ÉNA, c'est une année record pour les étudiants inscrits et acceptés au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Avec un taux de chômage qui se maintient à 1 % depuis trois ans, les étudiants semblent s'intéresser à ce domaine. Il faut savoir qu'après trois années d'étude auprès de l'ÉNA, le salaire moyen à l'embauche pour un nouveau diplômé se situera entre 38 000 $ et 44 000 $ par année.

C'est Sylvano Solofoniaina (Chicoutimi) qui s'est mérité le vol de bienvenu à bord du RV6. Lény Buckell et David Girard ont quand même eu droit à un vol à bord d'un Cessna.

Pour terminer, LePoint.ca a eu le plaisir de voler durant trente minutes à bord du Cessna. L'avion a survolé plusieurs municipalités de la MRC Lac-Saint-Jean-Est, mais aussi une partie du Saguenay, sans oublier le lac Saint-Jean.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.