Publicité

17 juillet 2015 - 17:30

Bagotville dit au revoir au Colonel Sylvain Ménard

Aline Honigmann

Par Aline Honigmann, Journaliste

Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

C'est très ému que le Colonel Sylvain Ménard, 27e commandant de la Base des Forces canadiennes de Bagotville (BCF) ainsi que de la 3e Escadre, quitte aujourd'hui la région pour le quartier général d'Ottawa, où il travaillera à la coordination du programme de la défense. 

Après deux années à la tête de la BFC Bagotville, le Colonel Sylvain Ménard quitte la région pour le quartier général d'Ottawa. Une cérémonie de passation de pouvoirs, à laquelle participait le commandant de la 1re division aérienne du Canada, le major général David Wheeler, s'est déroulée aujourd'hui à Bagotville.

La Base des Forces canadiennes de Bagotville (BCF) ainsi que la 3e Escadre seront désormais dirigées par le colonel Darcy Molstad, qui devient ainsi le 28e commandant de la seule base francophone de l'Aviation Royale Canadienne. 

Conscient de l'excellente santé opérationnelle et de la réputation plus qu'enviable de la BFC Bagotville, le Colonel Molstad a tenu à saluer le travail impressionnant effectué par son prédécesseur. « Col Ménard, la base de Bagotville est l'une des plus performantes au Canada grâce à l'éthique de travail et au professionnalisme de tout le personnel inspiré par ton leadership et ton travail exceptionnel », a-t-il souligné.

Après avoir partagé ses priorités et une partie de sa philosophie de leadership en rappelant l'importance de la 3e Escadre et de la BFC de Bagotville pour la défense du Canada et sa place de choix en plein cœur du Royaume, le Colonel Molstad a souligné l'importance de Bagotville: « La BFC Bagotville est votre base, nous sommes là pour défendre le Canada, cependant la défense de notre pays commence ici, donc en terminant je vous dirai notre moto... Défendez le Saguenay! ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Saguenay-Lac-Saint-Jean se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Saguenay-Lac-Saint-Jean collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.