Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne

Chronique financière , par

18 novembre 2016 - 08:31

REER ou CELI?

REER ou CELI?

Le mois de novembre est le mois de la planification financière. Pour l’occasion je vous propose de petites capsules de mise en situation sur les cas quotidiens que je reçois ou qu’on me demande conseil.

Client : Je n’ai pas le temps de rencontrer mon planificateur pour décider entre un REER ou un CELI. J’ai l’argent disponible pour investir maintenant! Que faire?

Réponse : Dans le doute, placez vos économies dans un CELI. Mais surtout: qu'il ne soit pas assorti de gel ou de frais de sortie. Car les frais ou le gel risque de vous occasionner des contraintes plus dispendieuses.

Rappelez-vous d'abord que la limite cumulative de cotisation à un CELI est de 46,500$ pour l’année 2016. C’est donc dire que si vous avez cotisé 5,000$ depuis 2009 sans le retirer, vous avez de l’espace pour 41,500$ supplémentaire.

Le beau de l’affaire, pour un CELI, est que ce que je retire une année donnée peut être remis l’année suivante. Vous ne perdez pas ainsi votre droit.

Client :Si, après calculs, j’aurais dû cotiser à mon REER au lieu de mon CELI. Qu’arrive-t- il?

Réponse : Le retrait de mon CELI vers mon REER se fait sans trop de difficulté (et surtout sans impact pour mes impôts). Rien n'est perdu dans la transaction puisque mon droit de cotisation m'est rendu l'année suivante.

Alors, dans le doute? Investissez dans votre CELI, vous aurez l’occasion d’en discuter avec votre planificateur financier ultérieurement. Mais n’oubliez pas de le contacter dès que vous pouvez!

« Planifiez pour avoir l’esprit tranquille ! »  
Contactez-moi pour une consultation indépendante 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides: