Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 février 2017 - 08:59

Les Jeux du Québec se se tiendront à Alma du 24 février au 4 mars

Le Sud-Ouest fin prêt pour les Jeux du Québec

C’est une délégation du Sud-Ouest modeste, mais prometteuse, qui s’attaquera aux 18 autres délégations dans le cadre de la 52e Finale des Jeux du Québec d’Alma, du 24 février au 4 mars.

La délégation du Sud-Ouest tentera d’améliorer son rang alors qu’elle avait pris le 16 e

échelon des derniers jeux d’hiver à Drummondville en 2015. « L’objectif collectif de la

délégation sera d’augmenter ce positionnement. Nous serons présents dans 16 disciplines,

soit badminton, curling masculin et féminin, escrime, gymnastique, haltérophilie, hockey

masculin et féminin, judo, nage synchronisée, patinage artistique, patinage de vitesse,

plongeon, ringuette, taekwondo et tennis de table. C’est 127 athlètes au total qui seront au

cœur de cette grande aventure au Lac Saint-Jean. Ces athlètes âgés entre 10 et 16 ans

seront accompagnés d’une trentaine d’entraîneurs et de tout autant d’accompagnateurs et

du personnel de soutien », explique le chef de mission, Jasmin Felx.

Parmi les bonnes nouvelles, le Sud-Ouest comptera pour la première fois, depuis les jeux

de 2007 dans la MRC de l’Assomption, sur des athlètes en nage synchronisée. « Lorsque

les Jeux du Québec ont eu lieu dans le Sud-Ouest en 2011 à Beauharnois et Salaberry-de-

Valleyfield, nous avons travaillé très fort avec le complexe sportif de la Cité des Arts et

des Sports pour démarrer un club. Et, grâce à l’engagement de plusieurs personnes, nous

aurons des filles qui performeront dans cette impressionnante discipline », lance Jasmin

Felx, enthousiaste.

Toutefois, une ombre plane au tableau du Sud-Ouest, alors que le ski de fond ne fera pas

partie de la délégation cet hiver. « Il n’a pas été possible de trouver un entraîneur ayant la

certification. Le développement du ski de fond dans la région la plus au sud du Québec

demeure un grand défi. Également, pour cette année, nous n’aurons pas de boxeurs, car

nous n’en avions aucun qui se qualifiait selon les standards des Jeux du Québec », dit le

chef de mission.

Il rappelle également que le basketball en fauteuil roulant ne sera pas de la

programmation des Jeux du Québec. En effet lorsque la région de Montréal a retiré son

équipe, le règlement du nombre de régions minimales participantes aux Jeux n’était plus

atteint. « Ce fut une énorme déception pour les athlètes qui se préparaient pour cet

événement depuis des mois et qui l’ont appris quelques semaines seulement avant le

départ pour Alma. » Jasmin Felx indique que malgré tout, le Sud-Ouest compte cette

année encore sur de beaux espoirs de médailles.

La délégation du Sud-Ouest a profité de la rencontre pré-départ tenue mercredi au Centre

Multisports de Vaudreuil-Dorion, pour dévoiler sa porte-drapeau et son uniforme.

C’est une jeune patineuse du Club de patinage de vitesse des Trois-Lacs qui a été

sélectionnée. Sarah-Jeanne Carey a été la première patineuse de vitesse du Sud-Ouest à

remporter une médaille lors des Jeux du Québec, à Drummondville en 2015. La patineuse

de Vaudreuil-Dorion avait alors raflé l’argent.

Depuis Sarah-Jeanne a été la première patineuse de la région à représenter le Québec au

Championnat canadien et tentera de répéter ses exploits à Alma dans le cadre des Jeux.

Elle en sera à sa deuxième et dernière présence à ces Jeux.

Malgré qu’elle courra parmi les plus jeunes de sa catégorie, Sarah-Jeanne, en vertu de sa

détermination et de sa combativité habituelle, saura relever le défi avec brio.

Il sera possible de suivre la délégation du Sud-Ouest via les médias sociaux aux :

www.facebook.com/JDQsudouestjeuxduquebec.com/alma2017/

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.