Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
25 août 2015 - 10:51

Le Triathlon Valleyfield parmi les trois premiers triathlons au Québec

Plus de 1500 participants ont pris part à la 13e édition Triathlon Valleyfield, le weekend dernier, plaçant l’épreuve parmi les trois premiers triathlons au Québec. Le Comité organisateur compte bien défendre sa place sur ce podium québécois en août 2016, et peut-être même l’améliorer.

Les participants étaient inscrits dans les 18 catégories au programme. Ce dernier s’est déroulé à un rythme d’enfer entre 8 h 15 et 14 h 30 sous un soleil de plomb, et malgré quelques délais pour les remises de médailles. Plusieurs participants provenaient de la région de Vaudreuil-Soulanges.

Cette 13e rencontre de triathlon et de duathlon au Parc-Sauvé, dans la Baie Saint-François et dans les rues du centre-ville de Salaberry-de-Valleyfield était aussi l’affaire de 150 bénévoles qui ont mis à profit leur l’expérience à gérer un événement sportif d’envergure. (JAP)

L’événement, sanctionné par Triathlon Québec, a couronné les athlètes, dont trois de la région, de médailles d’or dans les principales catégories au programme :

— En Triathlon Olympique individuel : Geneviève Croteau de Saint-Jérôme et Nicolas Gilbert de Trois-Rivières;

— En Triathlon Sprint : Severine Bouchez de St-Ambroise-de-Kildare et Mohamad Alsabbagh de Montréal. À noter la 2e position de Marie-Claude Boucher de Coteau-du-Lac;

— En Duathlon Olympique : une victoire locale avec Aline Côté de Saint-Lazare et celle de Mauricio Gomez de Montréal;

— En Duathlon Sprint : Sabrina St-Gelais de Saint-Léonard et Alexandre Badeau de Québec. À noter la 2e position Jonathan Talbot de Salaberry-de-Valleyfield;

— En Duathlon Découverte, victoires de Kareen Blanchet et de Ian Blanchet, tous deux de Salaberry-de-Valleyfield;

Source : Triathlon Valleyfield

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.