Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 octobre 2017 - 13:28 | Mis à jour : 17:15

L'intelligence artificielle au service de la pédagogie.

Le Collège de Valleyfield accueille Nao Rouge et Nao Bleu

Par Jessica Brisson, Journaliste

Afin d'accompagner le développement moderne de certains programmes d'études, le Collège de Valleyfield a récemment fait l’acquisition de robots Nao dotés d’une intelligence artificielle. Cette acquisition permettra également de partager les connaissances qu'offrent ces outils pédagogiques avec certaines grandes universités de Montréal, capitale mondiale de l’intelligence artificielle. 

Créé en 2006, ces robots humanoïdes sont issus d’une technologie française de plus en plus populaire au Canada. Pouvant générer une autonomie d’apprentissage et dotés d’empathie, ces nouveaux outils pédagogiques soulèvent déjà la curiosité et l’engouement dans l’établissement campivallensien. 

Baptisés avec une pointe d’humour Nao rouge et Nao bleu, les robots du Collège de Valleyfield permettront de favoriser l’apprentissage et la communication dans différents domaines d’études, dont Techniques d’éducation spécialisée, Techniques de l’informatique et le Programme du diplôme du Baccalauréat International (IB) en Sciences cognitives, préuniversitaire unique au collégial et dans toute la francophonie en Amérique du Nord.

Favoriser l’apprentissage et la communication dans différents domaines d’études

Les enseignants en Techniques de l’informatique sont déjà très impliqués dans les projets de développement visant l’optimisation des robots et, au cours des prochaines années, les étudiants du programme d’études s’intéresseront également au fonctionnement de ces outils intelligents dans le cadre de des cours de programmation et de soutien technique. 

Au Programme du diplôme du Baccalauréat International (IB) en Sciences cognitives, les Nao seront très sollicités puisqu’un cours de 2e année porte sur l’intelligence artificielle. Grâce aux apprentissages et acquis pédagogiques en mathématiques et en programmation informatique, les étudiants et enseignants de l’IB pourront s’intéresser de manière plus concrète au fonctionnement de l’intelligence artificielle et aux enjeux que celle-ci pose dans notre société. 

Créateurs de liens sociaux, ces robots permettront également aux étudiantes et enseignants en Techniques d’éducation spécialisée (TES) de développer de nouveaux apprentissages. Outils intermédiaires entre l’intervenant et le patient, les Nao permettront à certaines clientèles spécifiques d’obtenir, par l’intégration de jeux et la transmission d’apprentissages, les ressources et la confiance nécessaire pour mieux communiquer et s’ouvrir au monde. Facilitateurs dans la relation ou l’intervention avec les personnes en difficulté, les Nao sont également dotés d’une programmation orientée objet. Il est donc possible de les connecter à différents électroménagers et à l’éclairage dans un appartement destiné, par exemple, à une personne autiste, alzheimer, trisomique ou en perte d’autonomie afin d’accompagner leur quotidien, d’encadrer certains oublis et d’engager des discussions.

Partenariats universitaires

Plusieurs partenariats locaux et internationaux naissent de cette initiative d’acquisition des robots Nao. Avec l’Université du Québec à Trois-Rivières, des liens importants ont été créés sur des sujets comme l’intelligence artificielle, l’intervention auprès de clientèles autistes et la domotique (appartement intelligent). Montréal se positionnant comme la capitale mondiale de l’intelligence artificielle, des projets intéressants ont également été développés en collaboration avec le département de psychologie de l’Université de Montréal et le programme de 1er cycle en neurosciences cognitives. D’ailleurs, un de ces partenariats a permis à un de nos étudiants de l’IB de mettre la main sur une bourse de 5000$ et un stage en centre de recherche universitaire. 

Des ententes sont également convenues avec des établissements français et belges qui détiennent également des Nao : le Lycée professionnel Sainte-Marie à Bagnols-sur-Cèze, près d’Avignon, l’Université de Haute Alsace, à Mulhouse et la Haute École Robert Schuman en Belgique. Ces relations permettront de partager des stratégies, des scénarios pédagogiques, puis d’entretenir des liens constructifs autour de différents projets en lien avec ces technologies.
 
Congrès au Massachusetts

En septembre, Marc-André Loiselle (technicien en informatique), Komi Sodoké (enseignant en informatique), Étienne Leduc (conseiller pédagogique) et Anne-Marie Ouimet (enseignante en TES), des employés du Collège de Valleyfield qui auront à manipuler et à programmer les Nao, ont participé au Congrès « NAO Robot user and Developper » au « UMass Lowell NERVE Center ».  Ce congrès réunissait des intervenants de différents pays et de différents domaines, tous intéressés à développer des applications pédagogiques et sociales et à les partager, au sein d’une communauté de pratique nord-américaine qui se développe de manière exponentielle.

Pour les curieux, les robots Nao seront présents lors de la soirée portes ouvertes du Collège de Valleyfield qui se tiendra le jeudi 26 octobre, de 18h à 20 h 30.

Pour plus d’information sur les robots Nao et leur déploiement pédagogique : 450 373-9441, poste 463.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.