Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
15 février 2017 - 15:42 | Mis à jour : 15:47

Le député de Vaudreuil-Soulanges donne son avis sur la décision de Justin Trudeau.

Peter Schiefke revient sur l'abandon de la réforme électorale

Après une tournée de consultations, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé que le gouvernement canadien n'ira pas de l'avant avec la réforme du mode de scrutin. Le député libéral de Vaudreuil-Soulanges commente.

‘’Notre gouvernement est fermement convaincu du rôle du Parlement et des consultations publiques dans l’examen de la question de la réforme électorale. Nous avons écouté les Canadiennes et les Canadiens. Nous avons toujours dit clairement que les principales réformes du système électoral et les changements de cette ampleur ne devraient pas être entrepris sans l’appui général des Canadiennes et des Canadiens.
Au cours de la dernière année, notre gouvernement a engagé un dialogue sans précédent avec les Canadiens au sujet de leur démocratie. Nous respectons et remercions tous ceux qui se sont prononcés en participant à ces discussions. Leurs points de vue ont éclairé notre décision.
Alors que nous avons entendu un large éventail d’opinions de la part des Canadiennes et des Canadiens, il n’y a pas de consensus clair sur un système de vote alternatif pour le Canada. Il est devenu évident que nous n’avons pas pu dégager le vaste consensus nécessaire pour effectuer un changement de cette ampleur.
Notre gouvernement est déterminé à améliorer le système électoral de ce pays. Nous avons déjà présenté un projet de loi visant à abroger des éléments non démocratiques de la Loi sur l’intégrité des élections du gouvernement précédent.  Ce projet de loi C-33 facilitera le vote pour les Canadiens de sept différentes façons :
1. Rétablir l’utilisation de la carte d’information d’électeur comme pièce d’identité lorsqu’un quelqu’un vote ;
2. Rétablir la possibilité pour un électeur de répondre pour un autre Canadien ;
3. Élargir le mandat du directeur général des élections pour lui permettre d’entreprendre des campagnes d’éducation du grand public ;
4. Créer un Registre national des futurs électeurs permettant à Élections Canada de préinscrire à la votation les jeunes de 14 à 17 ans ;
5. Aider Élections Canada à nettoyer les données du Registre national des électeurs;
6. Rendre le commissaire aux élections fédérales plus indépendant ; et
7. Donner le droit de vote à plus d’un million de Canadiens vivant à l’étranger.
Nous continuerons à aller de l’avant avec des mesures visant à renforcer notre démocratie, notamment en augmentant la transparence dans la collecte de fonds politique et la protection de nos institutions démocratiques contre les cyberattaques’, clame-t-il.’

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.