Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 février 2017 - 09:41

À titre de ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois présidera à la table des élus de la Montérégie pour le FARR

Mettre de l'avant les priorités montérégiennes

Par Christopher Chartier-Jacques, Journaliste

En vue de la mise sur pied du nouveau Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) et du renouvellement de la stratégie pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires (stratégie OVT), une rencontre a eu lieu lundi entre le gouvernement du Québec et les élus de la région afin de cibler les priorités régionales.

Le FARR est plus précisément une enveloppe budgétaire que le gouvernement mettra à la disposition des différentes régions, dont la Montérégie. Au total, d’ici 10 ans, ce sont 810 millions de dollars qui y auront été consacrés. L'utilisation des fonds sera prévue par un comité formé d'élus de la région et présidé par Lucie Charlebois, députée de Soulanges, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse, à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie et ministre responsable de la région de la Montérégie.

"Cette démarche est inédite. Celle-ci nous permettra de définir ensemble les priorités de la Montérégie. Ainsi, le gouvernement financera des projets porteurs qui auront des retombées positives sur notre territoire. Le FARR nous permettra de réaliser davantage de projets reflétant les priorités de notre région", explique-t-elle. 

Selon la députée soulangeoise, le FARR ne vise pas à remplacer les défuntes Conférences régionales des élus. En effet, la nouvelle concertation ne vise pas à imposer des politiques dans les différentes municipalités de la région mais plutôt à donner une voix aux acteurs impliqués dans leur milieu ainsi qu'une capacité d'action. Le fonds ne se substituera pas non plus au gouvernement du Québec. "On ne financera pas l'entretien des routes avec l'argent du FARR. C'est de nouvelles sommes pour permettre le développement de projets régionaux", poursuit Lucie Charlebois.

Les priorités régionales devraient être fixées en juin. La députée de Soulanges se dit heureuse de pouvoir travailler avec une "Montérégie unifiée", selon ses termes. Elle argue aussi que la mise en place du FARR a été rendue possible par la saine gestion des finances publiques du gouvernement Couillard. "Nous avons remis de l'ordre dans les finances et ça nous permet aujourd'hui de faire des choix", conclut Lucie Charlebois.

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.