Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 décembre 2016 - 15:44 | Mis à jour : 7 décembre 2016 - 05:50

Chronique Naturopathique

Au carrefour du massage et du soin de santé: le drainage lymphatique

Au carrefour du massage et du soin de santé: le drainage lymphatique

Quand on parle de rétention d'eau, on a tendance à considérer que cette affection touche principalement les femmes. Or il n'en est rien Messieurs. Avez-vous du mal à retirer votre alliance? Vos chaussettes vous font-elles des marques sur les chevilles? Alors peut-être souffrez-vous d’œdème, plus communément appelé rétention d’eau.


Les symptômes de la rétention d’eau se traduisent par un gonflement des parties du corps telles que les pieds, les mains et les chevilles, avec une impression de raideur et parfois même de douleurs à ces endroits. Parfois aussi, la personne souffrant d’œdème constate une prise de poids de plusieurs kilos.

La circulation lymphatique est en cause

La circulation lymphatique, qui n’est pas une circulation de sang mais de lymphe, parcourt l’organisme, des extrémités vers le cœur, dans des vaisseaux et des ganglions lymphatiques.

  1. La lymphe est ce liquide jaunâtre et transparent qui s’écoule des plaies,

  2. c’est aussi la lymphe qui gonfle les ganglions lorsqu’on est malade. Elle intervient dans la défense contre les bactéries, virus et corps étrangers.

  3. Elle participe aussi au transport des hormones

  4. et, c'est ce qui nous intéresse ici, au drainage de l’eau dans les tissus, car elle assure l’évacuation des déchets cellulaires (graisses, toxines, protéines).

Contrairement au sang qui circule à l’aide des battements (pompage) du cœur, la circulation lymphatique se meut seulement par les mouvements du corps, les contractions musculaires et la respiration, mouvement du diaphragme.

La sédentarité; le manque de sport, la compression des vaisseaux et une respiration flottante favorisent donc l’encombrement de la lymphe, sa stagnation dans les tissus et par voie de conséquence son échec à drainer hors de l'organisme certaines toxicités.

 

Mais ce n’est pas aussi simple que cela car de nombreux facteurs interviennent dans l’apparition d’œdèmes. Parmi eux,

  • l'ingestion de différents poisons : ceux qui sont dans l'eau du robinet et la nourriture industrielle, mais aussi les résidus de médicaments, la pollution de l'air...

  • Un déséquilibre alimentaire peut favoriser l’œdème, comme l’excès de sel ou l’intolérance à un aliment, les carences en vitamines, surtout la B1, et les troubles digestifs.

  • Un déséquilibre hormonal, comme une pilule mal dosée, un traitement progestatif inadapté, les syndromes prémenstruels ou la grossesse entraîne bien souvent des symptômes de rétention d’eau.

  • L’hypothyroïdie est aussi souvent associée avec l’oedème.

  • Une inflammation, à la suite d’une entorse par exemple, peut aussi créer de l’oedème dans la partie touchée. Généralement, l’oedème disparaît assez vite en soignant la cause.

  • Une mauvaise circulation sanguine va mettre le système lymphatique à contribution et rapidement le surcharger. C’est pourquoi en améliorant la circulation veineuse, on améliore également les troubles lymphatiques.

Bref, pour sauvegarder les paramètres vitaux de fonctionnement, l’organisme s’hydrate de plus en plus au fur et à mesure que le taux d’empoisonnement augmente dans le but de diluer la concentration des toxines et des poisons dans les limites tolérables.

 

Aussi curieux que cela puisse paraître, on peut faire de la rétention d’eau sans boire beaucoup. Un organisme privé d’eau n’a pas assez de liquide pour éliminer les déchets, il la retient donc autant qu'il peut et vous enflez. Il convient donc d’aider l’organisme à retrouver un équilibre en buvant beaucoup d'eau (propre). Boire suffisamment hydrate les cellules en profondeur et permet aux reins de bien faire leur travail.

Evitez les jus de fruits et les sodas, ainsi que les excitants comme thé ou café qui, au contraire, retiennent l’eau au lieu de l’éliminer. Soupes et tisanes sont à recommander.
 

Commencez à sécher tout de suite

Avant d'en venir aux différents services de notre Centre de santé naturopathique et techniques qui vous permettront d'éliminer une partie de l'eau excédentaire; drainage, capture des métaux lourds et poisons chimiques, etc.

Voici les paramètres classiques sur lesquels vous devez agir en priorité, car tout part de vous.

  • Attention au sel ! Le sel alimentaire retient les fluides comme une éponge. Tentez de réduire vos apports en sel à 0,5 grammes pendant seulement quelques jours (pas plus de deux semaines) pour vous débarrasser de la rétention d’eau rapidement. Remplacez le sel pendant ces quelques jours par des herbes et épices dans vos plats.

  • Mettez des vêtements amples. Les jambes, les pieds et la taille ne doivent pas être comprimés. Préférez les robes et les tissus légers.

  • Evitez les sources de chaleur car cela dilate les vaisseaux sanguins. Bains chauds, saunas, hammams sont à proscrire. Préférez les jets d’eau froide sur les zones enflées aussi souvent que nécessaire. En été, oubliez le bronzage et restez au frais le plus possible.

  • Gras et sucre: Le sucre fait monter le taux d’insuline et favorise la rétention d’eau. De plus ils fatiguent les reins qui n’arrivent plus à éliminer les excès. Quant aux graisses animales, elles aussi saturent les reins. Adoptez de bonnes graisses Omega 3 qui protègent les parois veineuses et régulent les échanges de liquides.

  • Mangez des bonnes protéines. Il est important de manger de bonnes protéines car si le sang n’en contient pas assez, l’eau se concentre non pas dans le sang, mais dans les tissus. Elle ne peut plus être réabsorbée et c’est là qu’on se met à gonfler. Il faut éviter les carences (50 g de protéines en moyenne par jour) et privilégier les protéines végétales que l’on trouve dans les céréales complètes, les légumineuses (quinoa, riz, soja, lentilles) et les oléagineux (amandes, noix).

  • L’activité physique est essentielle pour stimuler la circulation lymphatique. De la marche tous les jours ou une bonne séance de sport par semaine favorisent l’élimination des déchets, de l’eau en excès et régulent la circulation lymphatique et sanguine.

Privilégiez les aliments piquants, astringents et amers. Selon la médecine ayurvédique ou chinoise, ils favorisent le drainage, la circulation et le "déstockage", de même que les aliments de couleur rouge. Cela tombe bien car il s'agit justement des fruits et légumes riches en flavonoïdes qui luttent contre la rétention d'eau. On y trouve la plupart des baies et le raisin. Les agrumes, le sarrasin, le thé, les oignons sont également riches en flavonoïdes.
 

Les thérapies qui aident à dégonfler
 

  1. Outre les douches froides sur les zones gonflées, les massages et drainages lymphatiques vont aider à la remontée de la lymphe vers le cœur. Il s’agit de techniques de massage de pression et relâchement doux, du « palper-rouler » sur les zones infiltrées et selon le trajet de la circulation de la lymphe.

  2. La pressothérapie, également efficace sur l’œdème, est une technique de pressions douces exercées par des bottes gonflables, qui aide les jambes à se drainer.

  3. La contention des membres inférieurs, évite de laisser le gonflement s’installer et les tissus de se dilater. Les bas ou collants, légèrement compressifs, améliorent le drainage lymphatique et veineux.

  4. Relever les pieds de son lit, éviter la station debout prolongée et ne pas croiser les jambes vont soulager la sensation de « poteaux » que l’on ressent parfois aux jambes.

  5. Les massages aux gants de crin et de gommage sont dynamisants et favorisent le drainage des toxines. A pratiquer le matin avant la douche en commençant par le visage, puis par un vigoureux massage de l’ensemble du corps. Les mouvements du massage seront longitudinaux dans la longueur de membres, mais circulaires au niveau des articulations. Ne massez pas la poitrine et pratiquez des mouvements à l’horizontale et en diagonale sur la zone abdominale. Finissez par les chevilles et le dessus des pieds.

  6. En phytothérapie, plus précisément la gemmothérapie, existe entre autre pour aider à lutter contre la rétention d’eau, et leur efficacité a été démontrée au fil du temps.

  7. Et les huiles à massage à base d’huile essentielle drainante peut être une aide non négligeable à un protocole de soin.

 

Mais il ne faut pas oublier que la rétention d'eau est aussi un signe d'empoisonnement, il faut donc au préalable suivre un traitement détoxifiant, sinon, l'élimination de l'eau risque de faire monter les poisons et les toxines organiques. Il est donc recommandé de faire une cure détox auprès de notre naturopathe si vous désirez un effet optimal. ET pour être réellement efficace dans ces applications, il est préférable d'accompagner le drainage lymphatique d'exercices physiques et d'une hygiène de vie appropriée.

 

Le drainage lymphatique pour la cellulite, la cicatrisation, les enflures et plus.

Présentement en promotion pour le temps des fêtes.Quelles sont les applications thérapeutiques du drainage lymphatique qui me concerne?

La fonction du drainage lymphatique est principalement la désintoxication de l'organisme par l'élimination des toxines. Cela favorise la régénération et l'alimentation des tissus corporels, en plus de permettre une diminution de la rétention d'eau, qui est à l'origine de tant de soucis.

 
  • Pour chasser les boutons

Par ailleurs, en purifiant l'organisme, le drainage lymphatique peut être bénéfique à celles qui sont sujettes aux éruptions cutanées. Ce type de traitement pourrait aussi aider à réduire les poches sous les yeux chez certains.

  • Blessures

Le drainage lymphatique manuel est également utilisé pour traiter des conditions médicales plus sérieuses. Il peut aider à diminuer les oedèmes (enflures) de toutes sortes. Pratiqué avant ou après une chirurgie, il favorise une récupération plus efficace. Puisque l'enflure qui résulte de certaines blessures est le résultat d'une accumulation de lymphe, le drainage lymphatique est souvent utilisé dans les cas de foulures, d'une entorse ou de fractures. Il permet alors de diminuer la douleur et d'accélérer le processus de guérison.

  • Émotions et digestion

Il s'agit là d'une des applications thérapeutiques les plus efficaces de cette méthode. Pour certains, elle permet de soulager le stress, les migraines, l'insomnie et les problèmes de concentration ou de digestion. Le drainage lymphatique est aussi parfois utilisé simplement à titre préventif, puisqu'il stimule le système immunitaire.

 

 

Sophie-Pascalle Collin

Docteure en Métaphysique Appliquée, Naturopathe diplômée, Technicienne en médecine énergétique chinoise, Thérapeute énergétique certifiée, Professeure d’Ashtanga et de Kundalini yoga certifiée, Technicienne en hypnose, Maître Reiki

Site Web: http://medecineenergetiqueorchidee.com/#sthash.YTC7ambl.xzQjdU37.dpbs​

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.