Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 juillet 2018 - 09:00 | Mis à jour : 09:29

La station-service incendiée du boulevard de la Cité-des-Jeunes devra être démolie

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Dans un jugement rendu le 5 juillet 2018, la Cour d’appel a décidé que le propriétaire de la station-service située au 2146, boul. de la Cité-des-Jeunes avait perdu ses droits acquis à l’usage en raison de la perte de sa valeur à plus de 50 %. Le bâtiment avait été lourdement endommagé à la suite d’un incendie survenu en 2010.

Ce jugement vient annuler celui rendu par la Cour supérieure le 4 août 2016, qui avait conclu que la disposition pertinente du règlement municipal obligeant la reconstruction en conformité avec les règlements en vigueur ne visait pas les normes d’usages.

Le jugement de la Cour d’appel prévoit que le propriétaire dispose de 60 jours pour effectuer les travaux de démolition et de nettoyage du site à défaut de quoi la Ville pourra les exécuter. Dans ce cas, les frais seront à la charge du propriétaire et pourront être inscrits comme créance prioritaire sur l’immeuble.

Fait important à souligner, dans une décision datée du 28 novembre 2013, le Tribunal administratif du Québec avait conclu que le bâtiment avait perdu toute valeur à la suite de l’incendie.

Rappelons que cet immeuble fait l’objet d’un avis de réserve du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest en vue de la construction du centre hospitalier.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • En parlant de demolition la brasserie de l ancre et l ancien patate persil on pourrait faire de meme

    Pedro - 2018-07-10 17:13