Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juin 2018 - 06:00

Graves problèmes de santé

Avez-vous vu Johanne Larocque, 59 ans, recherchée par le SPVM?

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le 7 juin denier, Johanne Larocque, presque 60 ans, a quitté un centre supervisé de Rosemont-La Petite Patrie. Depuis elle n’y a pas remis les pieds et n’a pas ses médicaments en sa possession. 

Sans ses pilules, la disparue peut-être imprévisible. « Elle demeure au centre et les autorités ont des raisons de penser que la dame s'est perdue et sont inquiets pour sa santé et sa sécurité. À noter que la dame est une personne vulnérable ayant de graves problèmes de santé », résume le corps de police dans l’avis de recherche transmis aux médias.

La dernière fois qu'elle a été vue, Mme Larocque portait un chandail de type débardeur avec un t-shirt et des jeans.Elle mesure 1,65 m (5’5’’) et pèse 85 kg (190 lb). Elle a les cheveux blancs et les yeux bleus.

Toute personne ayant de l'information à communiquer concernant cette disparition peut le faire en composant le 911, son service de police local ou de façon anonyme et confidentielle avec Info-Crime Montréal au 514 393-1133.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.