Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 mai 2017 - 11:52 | Mis à jour : 12:00

DOSSIER INONDATIONS : Pointe-Fortune sous haute surveillance

Amélie Carrier

Par Amélie Carrier, Journaliste

Twitter Amélie Carrier
Chargement du vidéo

Voir la galerie de photos

Le Ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux a confirmé ce matin, lors d'un point de presse, qu'il y a actuellement 126 glissements de terrain qui ont été décelés partout au Québec en date d'aujourd'hui, mercredi 10 mai 2017.

Dans la vidéo ci-dessus, on peut apercevoir les dégâts et l'étendue des inondations dans le secteur de Pointe-Fortune où les sols pourraient être sensibles.

Le maire de Pointe-Fortune, François Bélanger expliquait hier en point de presse, mardi le 9 mai, que les tourbillons et les vagues qui frappent sur les maisons à Pointe-Fortune pourraient endommager gravement les terrains et les sols. Il craint les glissements de terrain et les affaissements. 

« Pour la sécurité de tout le monde, on était rendus au point où on ne pouvait pas faire autrement que de prendre la décision d'évacuer des citoyens », explique M. Bélanger. « Maintenant, on va attendre l'avis des experts pour faire des vérifications au niveau des sols. On doit penser à l'érosion. C'est un problème qu'on a en plus des inondations que les autres municipalités n'ont pas. Il y a des dégâts déjà. On l'a vu quand l'eau montait », ajoute-t-il.

M. Bélanger poursuit en disant qu'il est important de surveiller « les effets sur le sol ainsi que la saturation d'eau » à Pointe-Fortune. Quand on lui pose la question : « Que pourrait être le pire des scénarios ? », il répond : « Je ne veux même pas y penser. Je vais essayer de penser au meilleur scénario qui serait que tout le monde va réintégrer leur maison et que tout revienne à la normale », conclut-il. Il se dit prêt à appuyer ses citoyens pendant et après les inondations. 

Rappelons que le maire François Bélanger est en poste depuis seulement trois mois, Il ne se gêne pas pour affirmer qu'il s'agit d'une situation catastrophique.

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.